C’est grâce à la générosité de ses bienfaiteurs, donateurs, mécènes, adhérents mais aussi de ses testateurs, que l’association VMF peut mener ce combat de préservation de notre beau patrimoine français. Parce qu’elle ne pourra jamais assez les remercier de leur confiance, elle souhaite rendre hommage à leurs gestes généreux et vecteurs de sens. Découvrez le parcours inspirant de Monsieur Gonzalez, qui a décidé de soutenir sa cause en désignant les VMF comme légataires universels de son patrimoine.

Un passionné de la première heure

Féru de vieilles pierres et de l’art de vivre à la française, Thierry Gonzalez est tombé tout petit dans la passion du patrimoine. Avec des grands-parents domestiques dans un château du 13e siècle, il est même né dans cette atmosphère de mobilier ancien. Évoluant dans des pièces somptueuses, dont chacune raconte une histoire, il est très vite tombé amoureux de la grande Histoire. À tel point que la propriétaire du château l’a pris sous son aile afin de parfaire son éducation !

C’est en tant qu’enfant de chœur qu’il trouve la première pièce de sa collection, un pic à cierges d’époque Restauration, déniché en haut du clocher de l’église. Avec l’accord du curé bien sûr, il le fait monter en lampe. Collection qu’il n’a par la suite eu de cesse d’embellir.

Un projet pour inclure son histoire à l’Histoire

N’ayant pas souhaité fonder de famille, il s’est posé la question de savoir à qui transmettre l’histoire de sa vie. L’idée que sa sœur, ne partageant pas sa fibre, disperse le tout, sans avoir conscience de la valeur de ses biens, lui causait énormément de peine.

C’est un article sur la transmission dans le magazine VMF qui lui a ouvert de nouvelles perspectives. Il a ainsi découvert la possibilité de désigner une association ou une fondation légataire universel, une alternative qu’il évoque comme un soulagement. Tel qu’il l’explique, il se dit très rassuré à l’idée « d’être accompagné dans ma succession, afin que tout ce que j’ai fait, tout ce que j’ai acquis, revienne au patrimoine. »

Un projet successoral pour envisager l’avenir plus sereinement

Après s’être entretenu à plusieurs reprises avec Laure Viossat, l’interlocutrice privilégiée des testateurs VMF, il a pris le temps de mûrir son projet pour s’assurer que ses volontés soient respectées. Même s’il compte bien vivre encore de nombreuses décennies, il sait désormais que son histoire continuera de contribuer au patrimoine. La seule issue, pour lui, de pouvoir partir tranquille.

Plein de vitalité, il envisage aujourd’hui un nouveau projet d’envergure : l’achat et la restauration d’une maison de maître ! Un dynamisme admirable et inspirant que nous encourageons pleinement.

Legs, mais aussi donations ou don de son assurance-vie : il existe de nombreuses manières de soutenir une association après son décès. Comportant chacune des avantages spécifiques, elles se choisissent selon sa situation patrimoniale, mais surtout en fonction de son histoire, de ses valeurs et de ses ambitions pour la préservation du patrimoine. Chaque succession est unique.

Si vous souhaitez en savoir plus, Laure Viossat peut vous écouter, vous accompagner ou même vous diriger vers d’autres professionnels, tels que des notaires spécialisés dans le domaine de la culture. N’hésitez pas à la contacter, soit par email, téléphone (01 40 62 61 88), ou encore en faisant une demande d’envoi de la brochure par courrier postal.