Prix nationaux - Prix VMF - Indre-et-Loire

Le prix VMF – Anne de Amodio d’une valeur de 20 000 euros, est remis aux propriétaires pour la restauration du châtelet (Indre-et-Loire).

L’édifice construit sur une ancienne motte féodale entourée d’eau, est mentionné pour la 1ère fois dans les années 1190. On doit la construction de l’actuel manoir à René Gallebrun vers 1520-1525. A la fin du XIXe siècle, il devient rendez-vous de chasse. L’ensemble n’a subi aucune transformation depuis sa construction. Or en 2004, un arrêté préfectoral le décrit comme un « château en danger ». Les travaux sont entrepris dès 2012. Sont réalisées : maçonnerie, menuiserie, plomberie et électricité mais également reprise des fondations, couverture du pavillon central et des 3 tourelles, réfection des lucarnes. Le propriétaire a assuré lui-même la réfection des menuiseries et l’aménagement intérieur. Les futurs travaux porteront sur la couverture et la pose des vitraux de la chapelle