Prix régionaux - Prix VMF - Pays de la Loire

Le château de St Michel le Cloucq (ou château du bourg) a probablement existé bien avant les premières archives le datant. Des éléments de décors du Moyen-Age se trouvent dans les anciennes cuisines. Ainsi que des souterrains de défenses non accessibles remontant (très courant dans la région, voir village voisin de Pissote) à l’époque des premiers seigneurs de St Michel.

Du XVème siècle, nous restent le châtelet d’entrée et son porche armorié, plusieurs petits bâtiments organisés autour d’une cour avec le donjon gothique et ses caves voutées. Un fossé entourait certainement l’ensemble, en témoigne des fenêtres dans la cave au 2ème sous-sol

Au XVIème siècle le domaine passe dans la famille de Chasteigner, qui effectuera l’agrandissement du châtelet dans sa forme actuelle, et construira des greniers à grains dans sa continuité (des éléments de boiseries XVème ont été utilisé pour des cloisonnements). Au XVIIème le donjon initial est prolongé, en témoigne plusieurs cheminées dans la maison, et les fossés sont probablement comblés. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que de grands travaux sont entrepris avec l’extension du Logis pour lui donner sa forme actuelle, symétrique et centrée sur la vue vers Fontenay le Comte. De grandes fenêtres sont percées sur la façade sud. Les intérieurs sont aménagés de boiseries, alcôves et cheminées sculptées.

Ils entretiendront la maison, y compris lorsqu’elle fut réquisitionnée par les allemands, et elle demeura le siège d’un activités agricole avec 2 fermiers, jusque dans les années 80. A partir de ce moment, le manque d’entretien dégrada la maison jusqu’à sa vente en 2014. Charpentes effondrées, murs écroulés, végétations attaquant les bâtiments, voici les premiers travaux qui furent engagés.