Prix nationaux - Prix VMF - Bretagne - Finistère

Le Prix VMF – Wargny – BBR Gestion privée d’un montant de 10 000 euros est remis au château de Maillé (Finistère, Bretagne).

Au départ dénomés comme Coat-seiz-ploue, le château de Maillé et sa motte castrale antérieure à l’an 1000 possèdent tous les attributs d’une riche histoire. Le château de Maillé est certainement l’un des plus beaux édifices du Finistère. Ses périodes de constructions sont les témoins importants de notre Histoire. La première construction de l’édifice au début du XVème siècle par Tanguy de Kermavan porte de rares traces de charpentes peintes datées de 1410 par dendrochronologie. C’est le descendant de Tanguy de Kermavan, Maurice de Carman, dont le nom de famille s’est francisé entre temps, qui décide avec son épouse, Jeanne de Goulaine de bâtir la partie Renaissance de l’édifice au milieu du XVIème siècle.

Leur fille, Claude hérite du domaine et épouse François de Maillé qui donne son nom au domaine. On doit à ce dernier un autre élément remarquable de l’édifice, à savoir un ensemble de peintures murales réalisées directement sur granit ou sur lambris, exécutées au début du XVIIème par des artistes ayant probablement travaillé pour Marie de Médicis au château de Fontainebleau.

Au XVIIIème siècle, le domaine est vendu et passe dans les mains de plusieurs familles dont les Rohan-Chabot et les Cadville avant d’être déclaré bien national. Depuis son achat en 1812 par le baron Paul Dein, Maréchal de camp de l’armée napoléonienne, le chateau de Maillé appartient toujours à ses descendants. Depuis les années 2000, Loïc Danguy des Déserts poursuit les travaux de restauration déjà entamés par ses parents et grands-parents. Aujourd’hui, il s’efforce, avec l’appui de son épouse, de maintenir et transmettre cet édifice dans le meilleur état de conservation possible pour en assurer la pérennité et permettre à ses enfants de supporter une charge allégée par les travaux déjà réalisés. Ces travaux ne sont pas qu’esthétiques mais également pratiques car ils permettront aussi d’assurer des visites dans de bonnes conditions de sécurité et de profiter pleinement de ce patrimoine remarquable.

Le Prix VMF – Wargny – BBR Gestion privée, d’une valeur de 10 000 €, participera à la restauration des abords immédiats, cour d’honneur et allée centrale, abîmés par tous les travaux réalisés.