C’est à l’issue du colloque organisé pour son cinquantième anniversaire en 2008, au siège de l’Unesco, que cette organisation a invité les VMF à étudier la mise en place d’un réseau des associations défendant le patrimoine d’inspiration française à l’étranger. De cet échange est né VMF Monde dont les objectifs sont les suivants :

  • identifier de telles associations,
  • améliorer la connaissance du patrimoine du pays concerné,
  • en favoriser l’identification et l’appropriation par ses habitants,
  • encourager son entretien et sa restauration.

À Pondichery, la Fondation VMF a soutenu l’action de restauration de l’Association des amis du patrimoine pondicherien en faveur de la restauration de l’église Notre-Dame-des-Anges. Les abords de l’église et son jardin ont été rénovés.

À Chandernagor, un inventaire du patrimoine a été conduit avec l’appui de la Fondation VMF par une équipe d’architectes indiens. Sa numérisation sur le site « Heritage Chandernagor », achevée en 2015, a permis une action de sensibilisation parmi les élèves des établissements scolaires de cette ville. La Fondation VMF a soutenu ce projet et proposé un concours au jeune public.

Dans plusieurs autres pays, des actions se préparent. Au Maroc, l’association Casa Mémoire instruit le dossier de la ville de Casablanca pour le patrimoine mondial de l’Unesco. En Égypte la restauration du quartier du « Petit Paris », au Caire, est à l’étude. Au Vietnam, l’inventaire général de la ville de Dalat, construite par les Français sur les hauts plateaux, doit permettre la protection de plusieurs centaines de bâtiments, au titre du patrimoine national vietnamien.