Créé en 2014 grâce au mécénat de Ernest-Tom Loumaye, le Prix VMF – Jardin Contemporain & Patrimoine récompense la création ou la réhabilitation de jardins dans les lieux de patrimoine.

Depuis 2016, il récompense en alternance la création de jardins contemporains et la réhabilitation de jardins traditionnels, par les prix suivants. En 2020, le prix récompensera la réhabilitation de jardins traditionnels.

Qu’est-ce qu’un jardin traditionnel ?

Le « Prix Jardin Contemporain & Patrimoine : réhabilitation » s’attache à récompenser des jardins réhabilités pour la qualité de leur réalisation. Le jardin réhabilité doit être le « beau dehors », l’écrin de la maison. D’influence diverse (anglaise, allemande, italienne…), son résultat doit avoir un intérêt botanique, architectural (sa structure) et aucune limite dans le temps (il peut avoir été créé il y a 20 ans comme 150 !).

Qu’est-ce qu’un jardin contemporain ?

Si la restitution de jardins historiques est souvent de mise dans de tels contextes, le « Prix Jardin Contemporain & Patrimoine : création » s’intéresse quant à lui à la création paysagère d’aujourd’hui et cherche à récompenser l’innovation. « C’est évidemment fondamental de maintenir et de conserver le patrimoine, mais chaque génération doit apporter sa contribution » d’après Ernest-Tom Loumaye.


Le Jury

Le jury est présidé par William Christie, célèbre chef-d’orchestre des Arts florissants, à l’origine des fabuleuses constructions végétales de Thiré, en Vendée.

Il réunit les personnalités suivantes :