LOIRE-ATLANTIQUE – N° 304

Ce numéro explore quelques merveilles de la Loire-Atlantique. Nous découvrirons la chapelle royale de Carheil, le château de Rochefort, la villa Chupin, érigée en 1961 par un élève de Le Corbusier. Nous flânerons dans le jardin de la Jaillière, parc agricole du XIXe siècle, qui retrouve ses lignes originelles. Nous effectuerons un état des lieux de l’architecture balnéaire du littoral érigée sous le Second Empire et à la Belle Époque. Nous explorerons la Brière secrète, entre chaumières et marais, précieuse réserve de vie sauvage et conservatoire de savoir-faire disparus, aujourd’hui préservée au sein d’un parc naturel. À Nantes, nous marcherons dans les pas de Jean-Baptiste Ceineray, architecte des Lumières qui marqua profondément la ville de son empreinte. Nous découvrirons aussi la place Graslin, l’hôtel particulier Blon et Amouroux, construit place Mellinet, puis le célèbre immeuble CGA, bâti dans le pur style Art déco au début du XXe siècle par l’architecte nantais Henri Vié. Enfin, comme toujours, nous laisserons la parole à ceux qui préservent et restaurent le patrimoine : les propriétaires du manoir de la Petite-Haie et des châteaux de la Motte-Glain et de Bourmont.

Catégorie :
Au sommaire de ce numéro : 40 – Nantes au XVIIIe siècle : le quartier Graslin 46 – Jean-Baptiste Ceineray, architecte des lumières 54 – Carheil, un trésor de chapelle 60 – Ces lieux qui font partie de la famille 68 – Brière secrète, entre chaumières et marais 74 – Nantes au XIXe siècle : la maison sur la place 78 – À Nantes, un manifeste art déco 82 – Rochefort, une maison des champs 88 – Le parc agricole du château de la Jaillière 92 – La Baule Saint-Brévin… Les dames de la côte 100 – La villa Chupin, un mondrian dans les pins

Montant

9,90