Montant total des travaux d’urgence : 49 607 €.
La Fondation VMF a accordé une aide de 10 000 € aux propriétaires pour participer à la mise hors d’eau de l’édifice.

Un logis modeste mais authentique
Le logis « la Basse Passière », au coeur du bocage vendéen, date du XVe siècle, et a été remanié au XVIe siècle. Il est constitué d’un ensemble de salles et d’arrière-salles construit sur deux niveaux et de combles habitables desservis par un monumental escalier de granite et éclairé par d’étroites fenêtres protégées de grilles métalliques.

Projet de restauration
L’édifice présente encore de nombreux éléments originels : cinq cheminées, deux escaliers circulaires, charpentes, coussièges, évier, fresque, cave voûtée… Mais il est dans un état de péril avancé, une partie de la toiture s’étant effondrée. D’importants travaux d’urgence doivent être entrepris afin que la demeure devienne habitable par ses propriétaires, notamment la reprise de la maçonnerie ainsi que la charpente et la couverture