Les jardins ne sont rien sans ceux qui les créent et œuvrent à leur chevet, nous confirment Laurent Chabane, chef jardinier d’Eyrignac, qui a sauvé ses buis, ou les jardins secrets de la Route de la Rose. Ainsi, des jardins du XVIIe siècle entourent toujours la bastide d’Arnajon. Le parc de la Rongère est aujourd’hui l’un des plus grands jardins à la française des Pays de la Loire. Les jardins de l’abbaye bénédictine Saint-André, à Villeneuve-lès-Avignon, conservent une beauté incomparable. Les terrasses de la villa Santa Lucia, dominant Marseille, offrent un décor théâtralisé mêlant végétation exotique et architecture de rocailles. Tous nous inspirent, à l’image de ce célèbre roman Le Songe de Poliphile publié en 1499, le fabuleux jardin d’inspiration baroque du musicien William Christie, les jardins clos et secrets du manoir de Favry, ou ces aménagements épurés et sauvages que le célèbre jardinier Louis Benech qualifie de « non-jardins ».

34 – MARSEILLE, FOLIE EN TERASSES

42 – COMMENT EYRIGNAC A SAUVÉ SES BUIS

46 – À VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON, UN AIR DE TOSCANE

54 – FAVRY, LA RENAISSANCE CONTEMPORAINE

62 – LOUIS BENEACH, LA GRÂCE DE L’ALÉA

72 – LA BIBLE, MANÉRISTE DES JARDINS

76 – LE JARDIN DE WILLIAM CHRISTIE, PASSION BAROQUES

86 – ROUTE DE LA ROSE, JARDINS ET ROSERAIES EN LOIRET

92 – LA RONCHÈRE, LA BÊCHE ET LE COMPAS

102 – EN PROVENCE, SOUS LE SIGNE DE L’EAU

Montant

9,90