Nous étions une cinquantaine par cette très chaude journée du 1er juin prévue en dehors de l’Indre-et-Loire, au nord de la Vienne.

Rendez-vous était pris, pour débuter, au château de Touffou à Bonnes. Dominant la vallée de la Vienne, ce formidable château fort aux deux donjons, d’abord fief de la famille de La Roche-Posay, fut un haut lieu de la chasse à courre au XXème siècle, au temps où il appartenait à la famille de Vergie. Il fut racheté en 1966, suite à un coup de foudre, par Monsieur et Madame Ogilvy qui l’ont entièrement restauré et lui ont donné un jardin remarquable sur plusieurs hectares.

Une excellente conférencière nous a guidés durant près de 2 heures dans les jardins, les fortifications, la chapelle, les cachots, les tours et une cuisine grandiose.

Deux heures plus tard, le groupe se retrouvait au bord de la Gartempe et de l’abbaye bénédictine de Saint-Savin. Tandis que Marc Alibert présentait à un demi-groupe, l’abbatiale et ses fresques qualifiées par A. Malraux de « Sixtine de l’époque romane », Nathalie Girard conduisait l’autre demi-groupe à l’intérieur des bâtiments monastiques reconstruits pour les moines de Saint-Maur à la demande de Louis XIII. Les deux groupes furent ensuite inversés afin que chacun puisse profiter d’une visite complète du lieu.

Vers 18 heures le concert du Chœur d’Hommes de Chaillot, nous a tous enchantés avec musique sacrée, motets Renaissance et du XVIIIème siècle, dans la fraîcheur de l’Abbatiale.
La soirée s’est prolongée, pour la plupart par un pique-nique au bord de la Gartempe au chevet de l’église, pour d’autres, par un dîner dans le joli cadre du restaurant Le Relais de La Mothe à Yzeures-sur-Creuse.