Lieux : Côte-d'Or

Du 15 au 17 mai, une vingtaine de membres des VMF de Seine et marne se sont retrouvés autour de leur Déléguée, Madame Évelyne Lapotre, pour un inoubliable voyage de trois jours en Côte-d’Or.

Au château d’Entre-Deux-Monts

Il serait présomptueux de relater dans le détail toutes nos visites toutes aussi passionnantes les unes que les autres.

Que les sites que nous avons visités vous donnent envie d’y retourner ou bien de les visiter pour la première fois, ce patrimoine bourguignon vaut vraiment, comme l’on dit « le détour ».

Château de Lantilly

Monsieur et Madame Bertrand de Virieu, propriétaires du château du XVIIIème siècle, décident de restaurer le potager avec l’aide du paysagiste Camille Muller.

Pour harmoniser l’existant différentes chambres végétales ont été dessinées autour d’éléments persistants : topiaires, buis, ifs et charmes.

Une attention particulière a été portée à l’harmonie des couleurs, chaque allée porte sa couleur.

Le résultat : une réussite, un jardin où il est bon de flâner, classé « jardin remarquable ».

Flavigny-sur-Ozerain

Connu pour ses bonbons « anis de l’abbaye de Flavigny » mais aussi classé parmi les « plus beaux villages de France ».

Petit bourg fortifié recelant des maisons médiévales et les vestiges de l’abbaye bénédictine du VIIème siècle abritant la fabrique des anis de Flavigny.

Commarin

Imposant ensemble du XVIIème siècle, propriété de la famille Vogüe, entourée d’un vaste parc à l’anglaise.

Les douves et les deux tours rondes d’un premier château du XIVème siècle ont été conservées malgré les reconstructions du XVIIème et XVIIIème siècles.

Outre le grand salon richement meublé il faut admirer une collection unique de tapisseries héraldiques et alchimiques familiales du XVIème siècle.

Château du Roussay

À Clomot, Monsieur Michel Guyon nous accueille dans son château du Roussay. Château construit à la fin du XIVème siècle par Jehan de Roussay. Fidèlement restauré il est entouré d’un vaste parc avec un étang.

Hospices de Beaune

L’Hôtel-Dieu, monument incontournable des visites en Bourgogne, est créé en 1443 par Nicolas Rolin – chancelier du Duc de Bourgogne Philippe le Bon – et son épouse, Guigone de Salins, comme hôpital pour les pauvres car alors la misère due à la guerre de cent est grande à Beaune. Jusqu’au XXème siècle (1971), les sœurs des Hospices veilleront sur de nombreux malades. L’Hôtel-Dieu, est caractérisé par ses façades gothiques mais surtout par ses toits vernissés aux figures géométriques aux couleurs magnifiques ainsi que par la richesse contenue dans ses salles…

Nuits-Saint-Georges

Superbe, l’église Saint-Symphorien a été construite au XIIIème siècle, d’apparence romane elle présente, à l’intérieur, des aspects de l’art gothique. Elle possède un mobilier de diverses époques dont un lutrin du XVème siècle.

ConCŒUR
S

Nous sommes longuement reçus par Monsieur Arnaud Postansque, Délégué VMF de Côte-d’Or en son château d’Entre-Deux-Monts.

L’ensemble, entouré de douves et d’un parc 1er prix régional du patrimoine, est constitué d’un bâtiment principal qui fut édifié sur des fondations du XIIème siècle par Bernard Barbier d’Entre-Deux-Monts, maître des comptes à Dijon. À l’intérieur s’élance un superbe escalier. Le bâtiment central est relié aux deux tours carrés par des ailes formant des galeries. La tour ouest, qui fut salle de garde abrite une ravissante chapelle (XVIIème siècle) dédiée à Sainte Gertrude. Les écuries reprennent une architecture « à la Leonard de Vinci ».

Château d’Arcelot

Philibert Ier Verchère, conseiller au parlement de Bourgogne fit construire, en 1720, deux dépendances : au nord un pavillon de chasse, au sud la chapelle. En 1765 son petit-fils Philibert II construisit la partie centrale reliant les deux dépendances.L’intérieur du château nous fait découvrit un magnifique escalier ainsi que très belles pièces riches en histoires. Notre hôtesse nous reçoit à déjeuner dans sa ravissante salle à manger. L’ensemble s’insère dans un vaste parc avec étang réalisé à la fin du XVIIIème siècle par l’architecte paysagiste Jean-Marie Morel. Arcelot est toujours, depuis 1711, entre les mains de la même famille, les Carrelet de Loisy d’Arcelot.

Beaumont-sur-Vigeanne

Monsieur et Madame Rouget nous reçoivent dans une ravissante folie du XVIIème siècle. Elle fut édifiée pour l’abbé Jolyot chapelain du Roi Louis XV.

Château de Rosières

Monsieur Bergerot nous accueille dans son authentique château fort construit au XIVème siècle, puis restauré au XVIIème siècle. Cheminées monumentales, plafonds à la française, fresques, mâchicoulis et magnifique charpente… L’ensemble a été courageusement et magnifiquement restauré par le propriétaire lui-même qui en outre propose de belles chambres d’Hôtes.

Un voyage si riche et passionnant de trois jours pour lequel nous remercions vivement tous les propriétaires qui nous ont si bien reçus et présenté la richesse de leur patrimoine.