À l’occasion des Journées du patrimoine, la nouvelle équipe VMF Corse a organisé une visite du village de Vico – en Corse-du-Sud. Monsieur François Biancarelli, originaire de Vico et qui a orchestré cette journée, a rappelé que ce bourg est un ancien habitat fortifié composé de plusieurs « Torre » situées autour de l’éperon rocheux de « l’Accintu », dans un ensemble relié par des remparts.

À travers les siècles, le village, souvent pillé et détruit dans les guerres qui l’ont opposé à Gênes s’est reconstruit peu à peu, pour devenir une cité administrative et économique florissante.

À partir d’un parcours à travers le village, M. François Biancarelli  a évoqué l’histoire de ces maisons et a fait resurgir du passé quelques personnages illustres :

  • Maison Peraldi, ayant abrité Olivier Peraldi, véritable héros des guerres napoléoniennes, et fait baron d’Empire.
  • Maison Colonna de Leca.
  • Maison Citadella : construite au XVIIIème siècle, elle abrite l’une des familles importantes de Vico.
  • Maison Leca : Simon Colonna de Leca, proche de Pascal Paoli puis de Pozzo di Borgo, sera Chevalier d’honneur de Madame Mère exilée à Rome, puis en deviendra son chambellan.
  • Maison Multedo : Famille influente de Vico, plusieurs de ses membres connaîtront des trajectoires remarquables, notamment  Andrea Antonio Multedo est député à la convention, puis au conseil des cinq cents.
  • Maison de l’Accintu construite sur l’enceinte ou s’élevait le « Turrione » dont subsiste un pan de mur. Cette tour castrale édifiée sur un des endroits les plus haut de Vico a maintes fois été remaniée.

Le parcours du matin comprenait également la visite de l’église de Vico qui a permis au groupe de découvrir ou redécouvrir les quelques chefs-d’œuvre de la peinture italienne issus de la collection du cardinal Fesch, dont un très beau Saint-Jérôme de Giorgio Vasari ou un Christ chargé de la croix de Bartolomeo Passerotti.

Après un déjeuner convivial, pris au restaurant U Paradisu de Vico, le groupe a ensuite visité le couvent Saint-François de Nesa où nous avons été accueilli par le père Grégoire, qui nous a obligeamment accompagné durant la visite. Nous avons pu admirer un Grand Christ en croix en bois peint polychrome du XVème siècle, le tabernacle du maître-autel en marqueterie de marbre daté de 1698, ainsi que les meubles de la sacristie datant de 1664. La visite de l’église de Nesa et du « châlet Gallini » ont clôturé cette belle journée.

l’église de vico
la délégation vmf de corse-du-sud