Cette sortie des VMF 43 a réuni plus de 150 personnes pour une balade sur le plateau casadéen.

La visite du château de Mons où nous avons été chaleureusement accueillis par Monsieur et Madame Hugot a fait l’unanimité tant ce château (à la limite de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme) nous a surpris par son architecture et son décor fortement influencés par les villas Médicis de Toscane !

M. Hugot nous a révélé l’histoire ce cette étonnante construction du XVIIème siècle voulue par un propriétaire conquis par l’art Italien suite à sa participation à la campagne d’Italie au siècle de louis XIV.

Nous avons aussi pu admirer la collection d’estampes réunies depuis plus de 40 ans par Philippe Hugot et présentées dans plusieurs salles du château.

Un jardin à l’italienne est en train de voir le jour conforme au premiers plans du 17 ème siècle .

Un déjeuner dans la salle municipale de La Chaise-Dieu a réuni les adhérents avant le partage en 3 groupes pour la visite de La Chaise-Dieu.

Au programme la visite de l’abbatiale par un frère de Saint Jean nous commentant admirablement la fresque de la danse macabre où la mort vient faucher indifféremment petit ou grand de ce monde à tout âge de la vie.

L’abbatiale abritant le tombeau du pape Clément VI (ancien prieur de l’abbaye) et la tombe de son fondateur, Saint Robert, est aussi depuis longtemps un lieu de pèlerinage.

La salle de l’écho surprend par son étonnante construction qui révèle son secret acoustique servant probablement à la confession des moines.

Le clou de la visite reste la découverte des deux superbes tapisseries (sur les dix commandées par l’abbé Jacques de Saint-Nectaire), récemment restaurées et exposées dans la mezzanine surplombant la chapelle Notre-Dame – tout juste acquise par la municipalité et lieu de leur futur accrochage.

La visite du centre ancien de La Chaise-Dieu avec un guide conférencier nous a baladé dans les anciennes ruelles ayant vu défiler nombre de pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques.

Une journée très riche en découvertes culturelles qui a ravi l’ensemble des adhérents et qui s’est terminée par une collation sur place dans une salle du monastère.