compte-rendu

Vendredi 7 juin 2018

Retour sur Nantes. Après un déjeuner à l’auberge Paillot, défilent une fois encore ces vastes et beaux paysages agricoles soignés, boisés et vallonnés de l’Yonne, dont on ne peut se lasser.

Cette auberge implantée à Noyers, petit village moyenâgeux est auberge à tout faire, vend vins, charcuteries ou pâtisseries de fabrication familiale. Agréable repas dans un cadre préservé.

Ce matin, traversée des vignobles de Chablis, riche paysage de vignes accrochées aux coteaux et méticuleusement cultivées. Partout machines et vignerons s’affairent. Beau coup d’oeil.

Le matin nous avions été reçus au château renaissance de Tanlay. Après être passés sous un porche genre arc de triomphe, le château est annoncé par un pont dormant et deux obélisques, bizarrement implantées là. Elles cachent la riche et belle façade principale qui est encadrée par deux ailes et deux grosses tours rondes. L’une abrite la chapelle avec un élégant plafond et sa colombe en son faîte.

Les nombreuses pièces visitées sont de belles dimensions et toutes bien meublées et agrémentées de quelques bonnes peintures. Une galerie intéressante, murs et plafonds décorés de grisailles en trompe l’oeil. Une grande cour carrée abrite de magnifiques communs. Un long canal traverse le parc. L’ensemble est propriété de la famille de la Chauvinière (dont l’un fut représentant de la France sous De Gaulle) et ce depuis 1703.