Le 17 avril, par un soleil estival, nous nous retrouvions 28 participants  à Grasse à la Mouissonne où nous sommes reçus par Lady Lockett et Cyril son jardinier.

La visite du jardin a à peine commencée, la pauvre Marie-Hélène Hintzy se blesse gravement le genou et doit être évacuée  par les pompiers et vivra tout le reste de nos visites par la pensée sur son lit d’hôpital ! Après une opération, elle va bien maintenant.


Nous poursuivons , malgré tout, la ballade à travers les restanques et ses 250 oliviers, la plupart multi centenaires, sous la conduite de nos hôtes, amoureux des lieux  et passionnés de botanique. Ils nous font découvrir les nouvelles  créations : restanques récentes, bambouseraie, potager, prairies et rocailles.  Nous partageons un pique-nique autour de l’ancienne ferme du XVIII°siècle  avec une vue magnifique, qui malgré la légère brume embrasse toute la côte de Cap d’Antibes à Théoule.

Nous nous rendons ensuite chez Monsieur et Madame de Courcel qui nous font découvrir la villa Fort France. Les différents anciens propriétaires y ont créé un jardin en 1930 et ramené de leurs voyages des spécimens de plantes , ce qui a démarré un jardin de collection .
Depuis une vingtaine d’année, les Courcel s’en occupent avec amour.
La maitresse de maison nous en fait découvrir les essences et nous donnent tous ses tuyaux de jardinière en nous communiquant sa passion des couleurs avec son œil de peintre.

Nous achevons notre journée avec la Villa de Noailles,  où nous nous promenons librement sur les trois hectares de ce jardin d’inspiration anglaise et italienne au milieu du parfum des fleurs printanières, dans l’alternance de la simplicité rustique au raffinement géométrique, descendant jusqu’à une prairie plantée d’immenses magnolias  en pleine  floraison.

Nous terminons la journée à la Colle sur Loup, à la Forge où la propriétaire , Anne d’Hauterives nous a préparé un excellent dîner servie sur des jolies tables.
Certains restent sur place pour passer la nuit, tandis que les autres rejoignent à pied l’hôtel l’Abbaye.

Le lendemain, 18 avril, nous nous retrouvons pour visiter la villa et les jardins Ephrussi Rothchild à Saint Jean Cap Ferrat, véritable palais  datant de la « belle époque », décorée de collections remarquables : porcelaines des Manufactures de Sèvres, côtoient des  tapisseries des Gobelins, de tableaux de maitres  et des pièces de mobilier rare.

Nous parcourons les 9 jardins qui dominent la mer, ornés de colonnades, cascades, bassins, jeux d’eaux musicaux, parterres fleuris et arbres aux essences rares : jardins espagnol, florentin, lapidaire, japonais, exotique, roseraie, provençal, à la française et jardin de Sèvres.

Nous déjeunons au soleil  sur le port de saint Jean Cap Ferrat pour nous changer des végétaux, avant de découvrir non loin de là, les richesses des collections de plantes de la villa des Cèdres.

Cette villa qui date de 1830, a appartenu au roi de Belgique Léopold II. Elle appartient maintenant à la famille Marnier-Lapostolle, propriétaire de la liqueur « Grand Marnier » et du vignoble du Château de Sancerre. Avec ses 25 000 espèces différentes, ce jardin représente la plus grande collection privée au monde de végétaux.
Nous avons la chance de pouvoir nous promener à travers ce jardin exotique, l’arboretum et les 25 serres chauffées, guidé par un des nombreux jardiniers passionné et passionnant.

Encore merci à Tinou Dumond pour l’organisation de cette sortie.