Les Alpes-de-Haute-Provence

Les Alpes-de-Haute-Provence

Magazine n°254 - mars 2014

Retrouvez dans le numéro 254 de la revue VMF de mars 2014 un dossier de 48 pages consacré aux Alpes-de-Haute-Provence.

Au sommaire : patrimoine religieux et militaire, jardins et demeures privés, l’art du gypse, un type de décor particulièrement à la mode aux XVIe et XVIIe siècles et la ville de Barcelonette, une fenêtre ouverte sur le Mexique.

A lire aussi dans ce numéro, les actualités du patrimoine ainsi que deux visites privées : l’appartement d’Auguste Comte à Paris et le château de Rosières en Côte-d’Or.

Prix : 9,70 €

← Retour à la Boutique

Avis

Il n'y a pas encore d'avis, voulez-vous donner le votre ?

Soyez le premier à donner votre avis “Les Alpes-de-Haute-Provence”

*

Editorial

Les Alpes-de-Haute-Provence, majestueuses et authentiques

« À mille lieues des clichés folkloriques et touristiques véhiculés sur la Provence, les Alpes-de-Haute-Provence, territoire méridional, entièrement dépourvu de façade maritime, peu urbanisé et faiblement industrialisé, sont renommées pour leurs paysages grandioses, avec les gorges du Verdon en vedette. […] Mi-provençal, mi-alpin, ce département […] trouve son unité dans une forme d’authenticité et de modestie que reflète bien le raffinement sans ostentation de son bâti. Ici, peu de grands monuments mais une multitude de villages harmonieux, d’églises à l’élégance dépouillée, de beaux décors cachés derrière les façades. Cette terre chantée par Giono n’a pas fini de nous dévoiler ses trésors. »

Notre-Dame-du-Bourg

Quand le passé sort de terre

Dans ce département au nombre de cathédrales record – pas moins de 7 ! – une crypte archéologique a ouvert au public en 2010 sous l’une d’entre elles : Notre-Dame-du-Bourg à Digne. Elle y présente les traces et vestiges des différentes strates accumulées depuis la période gallo-romaine. Les acteurs qui ont mené les campagnes de fouilles racontent les conditions étonnantes dans lesquelles le passé de la ville a surgi sous ces dalles.

Ganagobie

Une île en plein ciel

Ce monastère situé sur un plateau, caché au milieu des chênes verts, forme selon les mots de Jean Giono une véritable « île en plein ciel ». Affilié à l’abbaye de Cluny au Xe siècle, il est occupé depuis les années 1990 par une communauté de bénédictins.

D’importants travaux de rénovation, menés avec l’appui de mécènes, ont permis de lui restituer toute sa splendeur.

Richesses et merveilles

du patrimoine fortifié

Plus de 400 enceintes et châteaux médiévaux balisaient autrefois ce territoire de montagne frontalier, sujet des différents assauts d’une histoire mouvementée. Si la plupart a aujourd’hui disparu, les citadelles de Sisteron et autres forts de Tournoux ou de Savoie servent ici une passionnante interprétation historique des ouvrages fortifiés, du XIIe au XXe siècle.

Renaissance d’un jardin et de demeures d’exception

Clos de Villeneuve, Campagne, Sauvan

Un jardin « remarquable » exploitant d’ingénieuses ressources hydrauliques, une demeure familiale dont la destinée est liée aux belles heures de la faïence de Moustiers, un château XVIIIe unique en son genre en Haute-Provence, heureusement sauvé de l’oubli… Les propriétaires à qui l’on doit la renaissance de ces lieux d’exception vous convient à une visite privée.

L’art du gypse

au service du décor

A la mode aux XVIe et XVIIe siècles, les décors de gypseries ornent de nombreuses demeures aristocratiques et bourgeoises.

Cet usage du plâtre pour l’ornement s’explique par la forte présence du gypse dans la région. Après cuisson, la roche se transforme en un support plus malléable que la pierre, dans lequel les artisans virtuoses ont trouvé une source d’inspiration infinie.

 

Barcelonnette en Ubaye 

Fenêtre ouverte sur le lointain Mexique

En un demi-siècle – entre 1880 et 1930 – une cinquantaine de villas-châteaux ont fleuri sur les flans de la vallée de l’Ubaye. Elles témoignent de l’extraordinaire épopée franco-mexicaine : d’habiles négociants de l’industrie textile, de retour au pays une fois leur fortune faite, ont commandité ces ouvrages aux modèles pittoresques et fantastiques.

 

RetrouveZ également le jeu VMF France Bleu Provence

À l’occasion de la parution de ce numéro, VMF et France Bleu Provence organisent un jeu par tirage au sort. À gagner :

– 25 exemplaires de la revue VMF n° 254 Alpes de Hautes Provence

– Une nuitée avec petit-déjeuner pour deux personnes au Château de Vedène (Vaucluse) membre du réseau www.reve-de-chateaux.com

VedenePour jouer, appelez au : 04 42 38 08 08

Du 10 au 15 mars pour gagner les revues

Du 17 au 21 mars pour gagner le séjour

 

 

 

carnet de voyage dans les alpes-de-haute-provence

Quelques sites et édifices à découvrir 

 

 

Visiter les sites évoqués dans le dossier alpes-de-haute-provence

Informations pratiques et horaires d’ouverture

Qu’ils soient ouverts au public toute l’année ou seulement occasionnellement, retrouvez ici l’ensemble des informations pour préparer votre visite des édifices des Alpes-de-Haute-Provence signalés par la revue VMF.

Télécharger le document PDF

Actualités du patrimoine

Retrouvez dans ce numéro notre enquête sur la protection du patrimoine en Allemagne. Dans ce pays fédéral qui compte 1 300 000 monuments classés, d’importantes compétences dont la culture sont du ressort exclusif des Länder. Une situation qui favorise la diversité dans la préservation du patrimoine. 

Sans oublier les autres actualités du patrimoine à ne pas manquer : la renaissance de l’église d’Arc-sur-Tille (Côte-d’Or), les expos et les livres du moment, ainsi que les lieux sauvés ou à préserver. 

Esprit des lieux

L’appartement sacré d’Auguste Comte

L’appartement du philosophe au cœur du VIe arrondissement de Paris est resté tel qu’il l’a laissé à sa mort en 1857. Cette « maison des illustres » appartient aujourd’hui à une association fondée par un positiviste brésilien en 1953.

L’appartement est devenu un lieu de culte pour les disciples de la religion positiviste, comme le souhaitait son fondateur Auguste Comte.

Portes ouvertes

Rosières, un rêve d’enfant devenu réalité

Ce château du XIVe siècle situé en Côte-d’Or avait provoqué un véritable coup de cœur chez le chef d’orchestre Gustav Leonhardt qui voulut l’acheter. 

Aujourd’hui, Rosières appartient à Bertrand Bergeot. Petit-fils des fermiers de l’ancien propriétaire des lieux, il a grandi à Rosières. Aidé de sa femme et d’amoureux du lieu, il a redonné vie à cette maison forte.