Charente-Maritime

Charente-Maritime

Magazine n°261 - mai 2015

Le numéro 261 de la Revue VMF de mai 2015 met à l’honneur la Charente-Maritime. Avec ce dossier de printemps, partez à la découverte du littoral et de ses îles.

Au sommaire : Les paysans de la mer, Armateurs en leurs demeures, Habiter un fort, Rochefort : une ville du Grand Siècle.

À lire également dans ce numéro : un article sur Saint-Anne d’Auray dans le Morbihan, haut lieu de pèlerinage catholique où fut inauguré dans les années 1930, un mémorial de la guerre 1914-1918. Porte ouverte au château de Cirey, en Haute-Marne, qui conserve entre ses murs la mémoire de Voltaire et de son amie, Émilie du Châtelet.

Prix : 9,90 €

← Retour à la Boutique

Avis

Il n'y a pas encore d'avis, voulez-vous donner le votre ?

Soyez le premier à donner votre avis “Charente-Maritime”

*

ROCHEFORT, UNE TRADITION NAVALE SÉCULAIRE TOUJOURS ANCRÉE

UN GRAND DESSEIN MARITIME

Créée à la suite de l’implantation, en 1666, d’un arsenal maritime et militaire sur un site choisi par Colbert, Rochefort, ville ouverte sur le monde mais dotée d’un environnement naturel particulièrement peu propice à l’établissement d’une vaste usine à navires de guerre. La vie est ici rude et dangereuse, et pour que cette industrie d’État fonctionne, il faut innover, former, soigner. L’École de médecine navale, institution prestigieuse et originale de l’arsenal, offre un concentré de la singulière histoire maritime rochefortaise.

L’HERMIONE, UNE AVENTURE AU LONG COURS

Une reconstitution fidèle de la frégate d'origine. © Francis Latreille

Depuis l’estuaire de la Charente, L’Hermione, réplique exacte du navire de guerre français construit 
entre 1778 et 1779 à Rochefort et qui mena outre-Atlantique La Fayette parti soutenir la guerre d’indépendance américaine, a pris dernièrement la mer en direction des États-Unis. Sous la conduite d’une association
qui a notamment fait appel au mécénat populaire, dix-sept ans de chantier ont été nécessaires pour mener à bien ce grand projet, traversé par le grand souffle de l’aventure. Une aventure humaine, patrimoniale et artistique.

ARCHITECTURES EN BORD DE MER

ROYAN 1950, LA STATION DE TOUTES LES AUDACES

Détruit à 85% en janvier 1945 Royan, célèbre pour ses plages de sable fin et ses casinos, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Après cet épisode douloureux la ville s’affirme durant les Trente Glorieuse comme un véritable laboratoire d’urbanisme et d’architecture des années 1950, où se réinvente l’art de la villégiature.

BALNÉAIRE, LE CHARME BELLE ÉPOQUE

"Mon Rêve", une des plus ancienne villa du lotissement du parc à Royan. © Frédéric Chassebeauf

Connue pour ses églises romanes et ses fortifications, la Charente-Maritime possède également
 un patrimoine balnéaire digne d’intérêt. Il s’est développé depuis l’embouchure de la Gironde jusqu’aux pertuis charentais. Si l’histoire n’a pas épargné les stations, des centaines de villas subsistent de Royan à La Rochelle, en passant par Châtelaillon ou Saint-Palais-sur-mer. Elles sont les témoins d’une époque qui a laissé en héritage un patrimoine d’une richesse étonnante.

 

PATRIMOINE FORTIFIÉ : SON ÉTAT ACTUEL ET SES NOUVELLES AFFECTATIONS

FORTS ET OUVRAGES FORTIFIÉS : ÉTAT DES LIEUX

Le fort de la Rade au sud de l'île d'Aix. © Pierre Mairé

Professeur à l’université d’Aix-Marseille (département archéologie et histoire de l’art), spécialiste des fortifications médiévales et modernes, expert auprès de l’Unesco et du réseau des sites Vauban, pour lequel il continue de suivre le dossier de Saint-Martin-de-Ré, Nicolas Faucherre a consacré de nombreuses publications 
au patrimoine fortifié du littoral de la Charente-Maritime. Pour la Revue VMF, il revient sur ce qui fait sa spécificité et sur les enjeux qu’il représente aujourd’hui.

 

VACANCES DANS UN FORT, QUAND LE PATRIMOINE MILITAIRE SE RECONVERTIT

Du XVIIe jusqu’au XIXe siècle, toute une série de dispositifs destinés
 à surveiller et protéger le littoral et l’estuaire de la Charente fut édifiée. Délaissés par l’armée dans les années 1950, certains sont aujourd’hui aux mains de collectivités publiques, à l’image du célèbre fort Boyard. D’autres sont devenus des propriétés privées. Visite du fort Lupin
et et du fort Enet, exceptionnels lieux de villégiature… au confort des plus spartiates.

UN PAYS TOURNÉ DEPUIS DES SIÈCLES VERS LA MER: AGRICULTURE ET COMMERCE

LES PAYSANS DE LA MER, DES PAYSAGES MODELÉS PAR L’HOMME

Tout au long du littoral charentais, ponctué d’un semis d’îles et de presqu’îles,
d’un fouillis de pertuis et de passes, d’anses et d’estuaires, de marais et de chenaux, de claires et de salines, la terre et la mer n’en finissent pas de se confondre
en des frontières incertaines. À la fois gens de terre et de mer, les hommes se sont approprié de longue date ces territoires aux confins des eaux pour en exploiter
 les richesses.

DEMEURES D’ARMATEURS, HÔTELS PARTICULIERS ET MAISONS DES CHAMPS

Salon Louis XVI de l'hôtel Poupet à La Rochelle © Bernard Galéron

Le paysage architectural de La Rochelle témoigne de la réussite financière et sociale des grandes familles de négociants armateurs, qui s’illustrèrent et s’enrichirent dans le commerce colonial au XVIIIe siècle. Ces « messieurs des ports de l’Océan » cultivèrent un art de vivre raffiné et brillant, à la fois dans leurs hôtels rochelais et dans leurs maisons des champs. Un patrimoine d’exception que la Revue VMF vous fait visiter de manière privilégiée.

 

 

 

 

 

UN PAYSAGE LITTÉRAIRE

OU L’ENFANCE ET LE SONGE DEMEURENT : LE SOUVENIR DE LOTI

Dans ce pays rochefortais si cher au cœur de Pierre Loti (1850-1923), certains lieux associés au souvenir de l’écrivain restent en marge des circuits. Ainsi la Limoise, vieille demeure située dans le village d’Échillais, à quelques kilomètres au sud de Rochefort.

 

Jeu VMF / France Bleu La Rochelle 

À l’occasion de la parution du numéro 261 de la revue VMF, dont le dont le dossier central est consacré à la Charente-Maritime, VMF et France Bleu La Rochelle organisent un jeu par tirage au sort.

À Gagner : 25 revue VMF n° 261 Charente-Maritime et une nuitée avec petit-déjeuner pour deux personnes au domaine de Chatenay (16), membre du réseau www.reve-de-chateaux.com.

 


Quelques sites et édifices à découvrir

Pour découvrir la promenade buissonnière préparée pour vous par la rédaction de la revue, cliquez sur l’image.

 

Sites ouverts au public

LA JARNE – Château de Buzay

FOURAS-LES-BAINS – Château de Buzay

 

05 46 56 63 21 / www.buzay.fr

Ouvert au public de 14h30 à 17h30 avec  visite de l’intérieur                 sous la conduite d’un guide. En mai et juin : les week-ends                       et jours fériés. En juillet et août : tous les jours.                                         En septembre : tous les jours sauf le mardi.

 

Pointe de la Fumée, 17450 Fouras-les-Bains

05 46 84 60 69

Pour les horaires de visite, consulter le site internet  www.histoirerochefort.com

ILE-D’AIX – Fort Liédot

LA FLOTTE – Fort de la Prée

Le Bois / 05 46 83 01 82

Ouvert d’avril à fin septembre, du mardi au dimanche de                     9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Visites guidées le mercredi                         et le dimanche à 15h30. En été, visites guidées tous les jours                       à 11h30, 14h et 15h. 

 

 

Route de Rivedoux, / 17630 

Pour connaître les horaires de visite,  téléphoner au 05 46 09 73 33 ou au 06 87 21 90 29

www.fort-de-la-pree.com

ILE-D’AIX – Fort de la Rade

BOURCEFRANC-LE-CHAPUS – Fort Louvois

Pointe Sainte-Catherine

Renseignements  auprès de l’office de tourisme : 05 46 83 01 82.       Accès libre. Visites guidées d’avril à juin et en septembre                           à 15h30 le mercredi et le dimanche. En juillet-août, visite                       tous les jours à 14h00,  15h00 et 16h00.

 

05 46 85 23 22

Pour les horaires, consulter le site www.fort-louvois.com

LES PORTES-EN-RÉ – Maison du Fier

SAINT-JUST-LUZAC – Moulin des Loges

Route du Vieux-Port / 05 46 29 50 74

Du 5 avril au 30 juin, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h                       sauf le samedi matin. Du 1er juillet au 31 août, de 10h à                     12h30 et de 14h30 à 19h sauf le samedi matin. Du 1er au                        28 septembre et du 18 octobre au 2 novembre, de 10h à                   12h30 et de 14h30 à 18h, sauf le samedi matin

Route de Mauzac , 17320 Saint-Just-Luzac

05 46 47 35 77

Du 4 avril au 14 juin : ouverture les samedis, dimanches et jours fériés de 14h30 à 18h30. Du 15 juin au 20 septembre : ouverture  tous les jours de 14h30 à 18h30, fermeture le samedi (sauf animations). Ouverture supplémentaire de 10h à 12h du 5 juillet au 28 août compris.

LA ROCHELLE – Musée du Nouveau Monde

ROCHEFORT – Musée de la Marine

10, rue Fleuriau / 05 46 41 46 50

Du 1er octobre au 30 juin : ouvert les lundis, mercredis, jeudis,     vendredis de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h00. Fermé le mardi.       Ouvert les samedis, dimanches et jours fériés de 14h00 à 18h00.             Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert les lundis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 10h00 à 13h00 et de 13h45 à 18h00.           Ouvert les dimanches et jours fériés de 14h00 à 18h00.

 

1, place de la Galissonnière /05 46 99 86 57

www.musee-marine.fr/rochefort

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 13h30 à 18h.

SAINT-MARTIN-DE-RÉ – Musée Ernest-Cognacq (Hôtel de Clerjotte)

MARENNES – Château de La Gataudière

 

13, avenue Victor-Bouthillier / 05 46 09 21 22

www.musee-ernest-cognacq.fr

Du 1er octobre au 31 mars, ouverture de 10h à 12h30 et de                   14h à 17h.  Les samedi, dimanche et jours fériés , ouverture de             14h à 17h. Fermé le 1er et 11 novembre, 25 décembre et 1er janvier.     Du 1er avril au 30 juin   et du 1er au 30 septembre, ouverture de             10h à 12h30 et de 14h à 18h, sauf le mardi.                                             Les samedis, dimanches et jours fériés, ouverture de  14h    à 18h. Fermeture le 1er mai. Du 1er juillet au 31 août, ouverture de                      10h à 19h sauf le mardi.

 

19, rue de la Gataudière / 05 46 85 01 07

www.gataudiere.com

En avril, mai  et juin : ouverture  tous les jours, sauf le lundi, de 14h à 17h. En juillet et août: tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h. En septembre-octobre : tous les jours, sauf le lundi, de 14h à 17h.

SAINT-PORCHAIRE / Château de La Roche-Courbon

 
 

05 46 95 60 10

www.larochecourbon.fr

Ouvert tous les jours du 1er mai au 30 septembre de 10h à 19h.               Du 1er octobre au 30 avril, de 10h à 12h et de 14h à 18h. 

 

SITE PROPOSANT DES VENTES OU ANIMATIONS

Château de La Péraudière

SITE ACCESSIBLE

Château de La Tourtillère

 

Les Brandes, 17139 Dompierre-sur-Mer

05 46 68 00 65/06 32 97 32 94

Vente de cognac et de pineau des Charentes 

 

15, allée de La Tourtillère, 17138 Puilboreau

 

 

 

 

 

En Haute-Marne 

LE SOUVENIR DE VOLTAIRE ET D’ÉMILIE DU CHÂTELET

En Haute-Marne, dans la vallée de la Blaise, le château de Cirey conserve entre ses murs la mémoire de Voltaire et de son amie, Émilie du Châtelet. Entre 1734 et 1749, ces deux brillants esprits vécurent des années d’intense activité intellectuelle et de passion amoureuse dans cette demeure, restaurée et agrandie par le philosophe. Depuis 1988, le comte et la comtesse de Salignac Fénelon, actuels propriétaires des lieux, s’attachent à faire revivre le souvenir de cette époque particulièrement féconde.

À Sainte-Anne d’Auray

UN HOMMAGE AUX POILUS BRETON

Trois des absidioles de la crypte © Bernard Galéron

Dans le Morbihan, à une vingtaine de kilomètres de Vannes, Sainte-Anne d’Auray  est un haut lieu de pèlerinage catholique, le plus important de Bretagne. C’est  dans l’enceinte du sanctuaire dédié à sainte Anne, patronne des Bretons, que fut inauguré en 1932 un mémorial de la guerre 1914-1918. Érigé en l’honneur de tous les Bretons morts pour la France, ce monument, largement financé par des dons, est né de l’ambition de fédérer, sous l’égide de l’Église, la mémoire patriotique de toute une région.