PRIX FRENCH HERITAGE SOCIETY 2012 : 20 000 €

Château de Rochambeau - Loir-et-Cher

Dotation Atlanta et Boston Chapters

Un château de famille depuis le XVIe siècle

Le château de Rochambeau, dans la même famille depuis sa construction au XVIe siècle, a été remanié à plusieurs reprises. Composé d’un corps de logis flanqué de tours côté Loir, il était surmonté d’une haute toiture, et défendu par une muraille entourée de fossés. Au XVIIIe siècle, Jean-Baptiste de Vimeur, Maréchal de France et héros de la Guerre d’Indépendance, supprime les éléments défensifs et ajoute deux pavillons carrés aux extrémités de l’édifice. Il abaisse la haute toiture pour l’harmoniser avec les pavillons. L’escalier en fer à cheval date du début XIXe siècle.

Sa situation en bordure de rivière a favorisé, comme fréquemment dans la région, une utilisation pour l’extraction de la pierre. Par la suite, les cavités troglodytiques ont été transformées en chapelle et en habitations pour les différents corps de métiers nécessaires à la vie quotidienne.

Effondrement du coteau en décembre 2010

 

Un château aux dépendances troglodytiques fragiles

L’espace troglodytique du château de Rochambeau est fragile. Un effondrement du coteau en 1841 avait déjà nécessité la construction d’un hémicycle de soutènement et la reconstruction de la chapelle du XVIIe siècle, totalement détruite lors de cet accident. La nouvelle chapelle a été reconstruite dans une cavité au centre de l’hémicycle, sans s’y appuyer, ce qui en fait sa spécificité. En décembre 2010, un nouvel éboulement des dépendances troglodytiques a davantage fragilisé cette partie du domaine et il est aujourd’hui urgent de consolider le coteau.

Effondrement du coteau en décembre 2010

 

Le soutien d’un mécène passionné

Les propriétaires du château ont entrepris des travaux d’urgence pour déblayer le chemin d’accès au château. Mais de lourdes restaurations restent à effectuer et le coteau doit être durablement consolidé.

Avec ce prix, French Heritage Society s’engage aux côtés des propriétaires dans la restauration des espaces troglodytiques du château de Rochambeau. Une fois encore, ce partenaire fidèle des VMF confirme l’attrait des Américains pour le patrimoine architectural français et leur implication indéfectible à sa sauvegarde.

Les bords du Loir


Voir aussi

Délégation

Délégation de Loir-et-Cher

Mécène

FRENCH HERITAGE SOCIETY