PRIX FONDATION DU PATRIMOINE 2010 : 7 500 €

Manoir de Bohon - Manche

Un manoir en terre victime de restaurations ingrates

avant travaux ©jmN

Les marais du Cotentin recèlent une architecture traditionnelle en terre crue qui constitue, avec les constructions du bassin de Rennes, la plus importante concentration d’édifices en bauge de l’Hexagone. Situé à Saint Andrée de Bohon dans le parc naturel des Marais, ce manoir en bauge du XVIe a conservé une certaine prestance, malgré les dégâts occasionnés par les bombardements de 1944.

Victime d’une réhabilitation moderne non respectueuse de son authenticité, le manoir de Bohon est alors enduit de ciment et divisé en deux. De nouvelles portes sont percées et l’authenticité de l’édifice bafouée. Le manoir prend alors l’apparence bétonnée d’un pavillon de banlieue.

L’acharnement des actuels propriétaires

après travaux ©jmN

En 2008, M. et Mme Nida font l’acquisition de cette bâtisse et s’investissent pour retrouver l’allure ancestrale de leur maison. Afin de redonner une cohérence à cet ensemble disparate, ils réaménagent le jardin, entreprennent la restauration de la façade, rouvrent la porte d’origine et remplacent les fenêtres. A l’intérieur, ils font retirer deux faux plafonds et enlèvent l’enduit en béton dans l’entrée de la salle à manger pour le remplacer par un sol en pierre.

Sinikka Gallois, déléguée VMF de la Manche, souligne l’enthousiasme de ces propriétaires qui « ont mis la main à la pâte en prenant des cours de maçonnerie (terre, chaux aérienne) et en restaurant les enduits intérieurs eux-mêmes ! ».

La Fondation du Patrimoine, garante de l’authenticité de Bohon

Ce prix de la Fondation du Patrimoine permettra le remplacement des menuiseries de la façade arrière du manoir.

Cette distinction est attribuée chaque année à deux dossiers choisis parmi les adhérents VMF ayant obtenu un label Fondation du patrimoine et terminé leurs travaux.


Voir aussi

Délégation

Délégation de la Manche

Mécène