PRIX FRANCE DÉTECTION 2010 : 4 000 €

Logis de Vendanger - Maine-et-Loire

Un logis prioral ayant subi les outrages du temps

avant travaux ©HW

Un prieuré fut fondé au Guédeniau en 1083, dont il ne subsiste que deux logis du XVe siècle. Le logis du père prieur, qui commandait l’accès à l’église depuis la route, a été utilisé à partir du XVIIIe à des fins agricoles : plusieurs bâtiments utilitaires ont été ajoutés, des portes et fenêtres condamnées ou réduites, tandis qu’une nouvelle porte a été créée.

Le logis, peu modifié intérieurement, était dans un état de grand délabrement au moment de son acquisition par les actuels propriétaires. Les eaux de ruissellement avaient abîmé les murs et une importante fissure avait fragilisé la structure des cheminées, ainsi que les sols du premier étage et des combles.

retrouve peu à peu son allure du XVe siècle

peintures du XVe s ©HW

Après l’acquisition du logis en 2005, M. et Mme Wallerand s’engagent dans la restauration de ce monument inscrit au titre des Monuments historiques dix ans plus tôt. Toute la maçonnerie est alors reprise : moellons en pierre de taille, sol et cheminées du logis sont restaurés. Quelques éléments trop endommagés, comme les croisées des fenêtres à meneaux, les lucarnes et les chimères, sont restitués en s’inspirant de modèles du XVe. La couverture et la charpente sont entièrement restaurées.

Les propriétaires redécouvrent dans une pièce à l’étage des traces de polychromie sur la poutre du plafond et le colombage d’une cloison datant de la Renaissance et quelques éléments du décor d’origine : une crucifixion, un saint Pierre et un saint Christophe.
Des peintures murales, datant du milieu du XVe s, ont été conservées grâce à l’application ultérieure d’un badigeon.

Le soutien d’un mécène passionné

après travaux ©HW

Grâce à la ténacité de ses nouveaux propriétaires, le logis de Vendanger retrouve sa fière allure. Les travaux portent maintenant sur la restauration de la pièce aux peintures murales et de l’escalier à vis du logis principal, la restitution des menuiseries de la grange et la réfection du mur de la clôture. Ce prix France Détection y contribuera en partie.

 Depuis 1979, France Détection s’est donné pour mission d’aider les propriétaires à protéger leurs biens contre les cambriolages. Parmi les 1 650 édifices où l’entreprise est intervenue, plus de 800 sont classés ou inscrits au titre des Monuments historiques.


Voir aussi

Délégation

Délégation du Maine & Loire

Mécène