Label VMF – Patrimoine historique

TÉLÉCHARGER LE RÈGLEMENT                 TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE

Créé en 1967, le label « VMF Patrimoine historique » est décerné à des édifices non protégés au titre des Monuments historiques mais dignes d’intérêt pour l’histoire de l’art. Il vise à attirer l’attention du grand public sur ces lieux de qualité et celle des administrations intéressées en vue de l’obtention d’une protection nationale. Ce label participe à l’image de l’association VMF et en est l’un des symboles. Depuis sa création, environ 500 édifices ont reçu le label « VMF Patrimoine historique ».

Seuls les extérieurs de l’édifice sont examinés lors de la procédure d’attribution du label.

1/ Édifices éligibles

Ce label est réservé à des édifices appartenant aux adhérents VMF à jour de leur cotisation.

Peuvent être présentés les édifices se distinguant par des qualités architecturales et artistiques propres au bâtiment. Il s’agit d’édifices préservés de travaux trop interventionnistes (enduits trop léchés, création inopportune d’ouverture…). Si des restaurations ont été effectuées ou sont prévues, elles doivent être dans le respect des normes architecturales et régionales, sans altération notable du caractère de l’édifice.

2/ Critères d’ATTRIBUTION du label

L’octroi du label repose sur 3 critères essentiels :

  • La qualité architecturale de l’édifice.
  • L’intérêt historique : ancienneté, prestige de la demeure (lieu de mémoire, personnages illustres de par leur famille, leur fonction, etc).
  • La qualité de l’environnement dans lequel s’intègre l’édifice (parc, etc).

3/ Commission du label Patrimoine historique

Elle est composée d’un Président (désigné par le Président de l’association VMF) et de personnalités choisies pour leur compétence en matière d’histoire de l’art, d’architecture (Inspecteurs généraux des Monuments historiques, Architectes en chef des Monuments historiques, Architectes du patrimoine, écrivains et journalistes spécialisés, etc).

Elle se réunit à huis clos, une fois par an, à la demande de son Président, pour délibérer sur chaque dossier et décider de décerner ou non le label à l’édifice présenté. Sa décision est sans appel.

La Commission peut demander un complément de dossier.

Elle peut également demander au propriétaire de s’engager à supprimer un élément du bâtiment qui dénaturerait le caractère original de son architecture. En cas de travaux programmés, la Commission peut exiger un compte-rendu d’exécution des travaux.

————————————————————————————————————–

Les membres de la Commission 2018

Président

  • Monsieur François MACE de LEPINAY (Inspecteur général des Monuments historiques honoraire)

Membres

  • Monsieur William PESSON (Architecte, historien et critique d’architecture)
  • Monsieur Bernard FONQUERNIE (Inspecteur général des Monuments historiques honoraire)
  • Madame Marie-Suzanne de PONTHAUD (Architecte en chef des Monuments historiques)
  • Monsieur Christian PREVOST-MARCILHACY (Inspecteur général des Monuments historiques honoraire)
  • Madame Marie-Anne SIRE (Inspectrice générale des patrimoines)
  • Monsieur Robert WERNER (Correspondant de l’Institut)
————————————————————————————————————–

4/ Dossiers de candidature

Un formulaire d’inscription Word est disponible en cliquant sur le bouton « Télécharger le formulaire » en haut de page.

Une vingtaine de photographies légendées et de qualité sont demandées (format électronique Haute Définition) :

  • de l’état actuel de l’édifice,
  • de toutes les façades,
  • des détails indispensables pour évaluer la qualité des restaurations entreprises ou réalisées,
  • des communs s’il en existe,
  • de l’environnement (parc, jardin, allées d’accès, etc).

Les photographies doivent permettre de situer l’édifice dans son environnement et donner une idée de son organisation d’ensemble. Un plan cadastral ou dessiné peut être joint afin de comprendre l’articulation des bâtiments. Toutes les informations doivent aider la Commission à se prononcer sur dossier : aucun déplacement sur place n’est prévu.

Le propriétaire de l’édifice doit en premier lieu prendre contact avec le délégué VMF du département où se situe le monument et soumettre le dossier à son avis dont la Commission est informée.

Les dossiers doivent être complets.

Les dossiers doivent être adressés par le propriétaire par courriel ou via le site www.wetransfer.com dès que possible, avant le 17 décembre 2017 à Constance Œchslin (coordonnées ci-dessous).

Dans le cas où le dossier présenté serait labellisé, l’Association VMF se réserve le droit de conserver les photos en vue de les publier dans le magazine VMF et sur les supports de communication.

5/ Attribution du label

Le propriétaire de l’édifice auquel a été octroyé le label reçoit une carte attestant de la décision. Il s’engage à apposer le panonceau « VMF Patrimoine historique » à l’entrée de l’édifice labellisé.

La Commission se réserve le droit de retirer le label en cas de modifications ultérieures dénaturant le monument.

6/ Exemples de label VMF Patrimoine historique

 

 

7/ Contact

Constance ŒCHSLIN