Patrice Besse

Patrice Besse est une agence immobilière basée à Paris, ayant créé un réseau national spécialisé dans la vente d’édifices de caractère.

Depuis 1924, trois générations se sont succédé pour développer ce réseau, soutenu par la présence d’une soixantaine de collaborateurs répartis sur l’ensemble du territoire.
Dans le prolongement de son activité principale, à Paris et ses proches environs, est mise en place depuis quelques années une division parisienne proposant appartements, hôtels particuliers, immeubles, pied-à-terre, maisons de villes, lofts et ateliers.

 

Culture et Commerce sont les deux pivots de son activité. 

  • Culture à travers l’histoire et l’architecture des lieux qu’il sélectionne, qu’ils soient châteaux, manoirs, maisons de maître, mais aussi patrimoine rural, ruines, édifices religieux, toute construction vernaculaire, sans a priori d’époque ou de lieux. 
  • Commerce, car sa mission est de comprendre, analyser et estimer ces lieux, pour les transmettre dans les meilleures conditions à leurs nouveaux occupants.

En mai 2017, une rubrique « Séjourner » a été inaugurée sur son site : www.patrice-besse.com, afin de mettre en relation des propriétaires et/ou gestionnaires d’édifices de caractère ayant développé une activité commerciale et/ou culturelle et des occupants temporaires de ces lieux qui souhaitent y séjourner.

L’agence est la première à s’être vue décerner un prix international, remis en 2013 à l’UNESCO par l’IIPP (Institut international de promotion et de prestige), au titre de « la Reconnaissance internationale pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel et Architectural ».

Le « Prix VMF – Patrice Besse » récompense la première acquisition d’un édifice de caractère. Ce nouveau prix unique en son genre, dont la thématique a spécialement retenu l’attention de Patrice Besse, vient compléter le panel de prix des VMF en encourageant et récompensant les « primo-accédants » d’un édifice de caractère (date d’achat 2016 et 2017 pour le prix 2018).

 

TÉLÉCHARGER LE RÈGLEMENT 2018

TÉLÉCHARGER LE formulaire DE CANDIDATURE 2018

 

LAURÉAT DU PRIX 2018 :

Le château de By – Rosa-Bonheur (77) – (5000€)

Un peu d’histoire :

Les origines du château remontent au XVIème siècle, mais il fut détruit pour être totalement reconstruit au XVIIème.

Quand Rosa Bonheur fait son acquisition en 1859, elle est le peintre, le plus vendu au monde et dont les œuvres sont les plus chères. Le château de By est le premier bien immobilier acheté par une femme avec le fruit de son travail. Rosa Bonheur, y fait construire un grand atelier au-dessus des communs par l’architecte J Saulnier, dans un style néogothique.

C’est dans son atelier que l’impératrice remettra à Rosa Bonheur les insignes de chevalier de la légion d’honneur, faisant d’elle la première femme artiste à recevoir cette distinction.

Les travaux de restauration :

Depuis l’acquisition du château, une première tranche de travaux a d’ores et déjà été réalisée en 2017 – 2018 : Réfection des murs, sols, plafonds des communs, assainissement des évacuations des eaux de pluie, réparation des fenêtres et des portes, etc…

Une deuxième tranche de travaux est prévue sur le Pavillon Louis XVI sur lequel la toiture est totalement à refaire, dont la charpente est très endommagée, et les murs et le sol atteints. Enfin les boiseries extérieures de l’atelier sont très abîmées, les murs de l’atelier ont été endommagés par des infiltrations d’eau de pluie.

 

Lauréats des prix 2017 :

Le château d’Isches (88) – (5000€)

Un peu d’histoire

Le château a été construit au XVIème siècle par la famille de Choiseul-Aigremont. Il a appartenu à Antoine III d’Isches, gouverneur de La Mothe, tué au siège de la citadelle en 1634. Le duc Charles IV de Lorraine y aurait séjourné.
Miraculeusement épargné au cours de la guerre de Trente Ans, le château d’Isches passe ensuite, par alliance, aux familles d’Haneffe, d’Harcourt, puis Le Duchat de Rurange au cours du XVIIIème siècle.
Vendu comme bien national à la Révolution, le château d’Isches servira d’exploitation agricole jusqu’à la fin du XXème siècle.

Les travaux de restauration 

Les dommages subis au cours du XIXème siècle rendent indispensable des travaux sur la charpente, le bâti fragilisé, le pignon Ouest et les ouvrages d’étanchéité. L’association VMF et Patrice Besse sont heureux de pouvoir contribuer financièrement à ces restaurations en remettant ce prix d’un montant de 5000 euros.

Le Vieux Château de Pimelles (89) – (Diplôme d’honneur)

Un peu d’histoire

Le Vieux Château de Pimelles est une maison seigneuriale du XVème – XVIème siècle ayant appartenu à la famille des Courcelles, seigneurs de Tanlay et cousins de la puissante famille des Coligny. Il fut construit par Plancy Jean de Courcelles entre 1520 1550 et y accueillit d’importantes figures du Royaume, Pierre de Courcelles : Maître des eaux et forêts de France, Edme de Courcelles : chevalier auprès de François Ier et le Doyen de Rugny Pierre de Courcelles.

Aussi appelé « le Château des Moines » de l’abbaye cistercienne de Molesmes, il abrita les Abbés en cas de pestes, d’épidémies ou de guerres, devenant alors maison abbatiale.

Sa situation idéale sur une ancienne voie romaine permettait aux propriétaires, dotés de riches exploitations, de contrôler l’accès aux forêts de Paisson et de Maulnes.

Les travaux de restauration 

A l’abandon depuis près de vingt ans, il ne reste de l’édifice original que la moitié, détruite au cours de son histoire. Le nouveau propriétaire fait émerger le château de la végétation et entreprend de le restaurer lui-même entièrement. L’association VMF et Patrice Besse ont souhaité remette ce Diplôme d’Honneur pour récompenser le courage et l’énergie de ce passionné.

Consultez le site internet