Les Forges d’Aubigny

La société Les Forges d’Aubigny a été créée il y a 20 ans avec pour ambition de proposer des répliques aussi fidèles que possible de modèles de ferronneries anciennes. Passionné de longue date par la restauration du patrimoine et sa sauvegarde, Joël Boutrolle, son fondateur, s’inquiétait de constater que les exigences des propriétaires de vielles maisons étaient beaucoup moins fortes lorsqu’il s’agissait de choisir les ferronneries et autres articles de quincailleries qui ornaient les portes et fenêtres de leurs vieilles demeures, que celles concernant le choix des menuiseries. Il était convaincu, que l’un ne devait pas aller sans l’autre.

Chaque modèle de son catalogue fait l’objet d’un choix exigeant. Ce sont des répliques de modèles historiques, souvent répertoriés dans les relevés du Centre de Recherches sur les Monuments Historiques, dont pour la plupart des cas il dispose également de modèles originaux d’époque.

La création des Forges d’Aubigny contribue à rendre à nouveau possible la complicité de l’oeil, de la main, de la matière et du temps.

Ainsi dans nos gestes les plus simples, nous pourrons retrouver comme compagne quotidienne, l’harmonieuse réconciliation du fonctionnel et du beau.

Nous associer avec les VMF pour décerner ce prix des Forges d’Aubigny nous a paru une démarche cohérente et naturelle, dans la mesure où nous connaissons depuis longtemps le combat assidu mené par cette association pour la sauvegarde de nos vieilles demeures. Ce combat est aussi le nôtre. Nous tenons ici à saluer les VMF pour la qualité et la ténacité de leur engagement.

Lauréat du prix 2017 : CHATEAU DE MEAUCE DANS LE NIEVRE (58)

Un peu d’histoire :

La présence du château est confirmée dès le IXème siècle. Etabli sur une ancienne motte féodale, il a tenu un rôle militaire défensif important, son architecture arrondie en fait un rare joyau. Ajouté à cela, son environnement naturel est unique puisque il est situé dans un site naturel classé Bec d’Allier. Ayant subi la guerre de cent ans il fut reconstruit en 1383, et, remanié progressivement, il passe d’une forteresse défensive en un logis de plaisance du XVIIIème siècle.

Cette construction médiévale en pierre se compose de tours pointues, deux carrées et une arrondie, d’un corps de bâtiment recouvert d’ardoise en forme de L et d’un bâtiment arrondi couvert de tuiles, le tout laissant place à une cour intérieure. L’entrée se fait du côté de la Nièvre tandis que de l’autre côté se trouve une cour entourée des communs.

Les travaux de restauration :

C’est en situation de péril que la propriété est achetée le 2 juillet 2016 ; trois tranches d’importants travaux sont alors prévues : la réfection de la partie XVIème, les toitures et charpentes puis les intérieurs de la moitié du château. L’intérieur du château, n’ayant pas été modifié depuis le XXème siècle, se trouve en très mauvais état.

Consultez le site internet

Prix décernés