IESA

L’IESA arts & culture est un établissement d’enseignement supérieur privé reconnu par le Ministère de la Culture et de la Communication. Il forme des étudiants et des professionnels aux métiers du marché de l’art et de la culture et délivre des titres certifiés aux niveaux III, II et I par l’État.

Partir de l’objet d’étude pour aller à la recherche afin d’acquérir des compétences et de les appliquer dans le cadre de projets « grandeur réelle » et en entreprise tout au long de la formation. C’est sur ce principe pédagogique inédit que l’IESA arts & culture crée depuis 1985 des formations innovantes.

Il propose un prix sous forme d’une étude de développement touristique et une année de formation en « Médiation et production culturelles » pour la restauration d’une demeure, sa mise en valeur touristique et sa transmission.

LAURÉAT DU PRIX 2018 : CHÂTEAU DE bosmelet (76)

Un peu d’histoire :

Le château actuel est bâti en 1632 sur les ruines d’un château fort du XIème siècle dont on retrouve les fondations dans les caves. Le château est épargné à la Révolution puis à nouveau lors de la guerre de 1870.

Le château deviendra une importante rampe de lancement pour les missiles V1 des Allemands conçus pour bombarder Londres. Au printemps 1943, le colonel Hollard fait savoir aux Alliés la stratégie de l’ennemi. En février 1944, les forces aériennes alliées bombardent le site 28 fois, 200 bombes sont déversées et deux atteignent le château. Le parc subit de graves dommages mais jamais la rampe de Bosmelet n’enverra ses missiles.

Les travaux de restauration :

D’importantes restaurations restent à prévoir dues au manque d’entretien et à l’état d’abandon partiel dans lequel le château avait été laissé. Maçonneries, menuiseries, couverture et charpente sont au programme de la prochaine tranche de rénovation.

 

Lauréat du prix 2017 : CHÂTEAU DE PONCÉ DANS LA SARTHE (72)

Un peu d’histoire :

Un des plus beaux témoins de la première Renaissance du Val de Loire, Poncé, est construit vers 1542 sur les vestiges d’un château médiéval, dans la lignée d’Azay-le-Rideau.

Au XVIIIème siècle, les abords sont modifiés, les douves comblées, le pavillon Ouest reconstruit de taille plus modeste et d’élégants communs de deux étages sont ajoutés.

Un remarquable escalier Renaissance à caisson occupe le pavillon central du château et dessert les deux pavillons. Le jardin classé « Jardin remarquable » se compose d’un parterre à la française bordé d’un labyrinthe de charmilles autour d’un platane séculaire. A l’arrière du château, un jardin à l’italienne est surplombé par une folie néogothique au décor brique et pierre. Un pigeonnier monumental du XVIème siècle complète cet ensemble.

Les travaux de restauration :

Depuis 2012 les nouveaux propriétaires se sont attachés à la restauration de l’escalier Renaissance, du pigeonnier et de la folie du XIXème siècle. La remise en état des jardins et de la charmille a été complétée par la création d’une salle d’exposition consacrée à l’art contemporain dans les communs classés.

Si l’association VMF et l’IESA arts & culture ont remis un chèque de 2300 euros aux propriétaires ; le prix consiste par dessus tout à améliorer l’accueil du public en leur proposant notamment un cycle de formation de 4 mois et une étude de développement touristique.

Consultez le site internet

Prix décernés














Prix IESA 2002

Château de TROUSSAY - Loir-et-Cher