Voyage en Périgord

Le 08 octobre 2013

Le premier jour fut consacré à la découverte de Saint Amand de Coly, et son église-abbatiale fortifiée au cours de la guerre de cent ans, dont le clocher domine de 30 mètres le petit village attenant. Puis ce fut la visite des principaux monuments de Sarlat, qui permit à chacun de se remémorer cette ville magnifique, qui fut la première en France à bénéficier de la loi Malraux, et a permis de sauvegarder son patrimoine exceptionnel.

Le 2ème jour, nous avons découvert certains monuments du Périgord Noir; le château de Commarques, qui renait depuis une dizaine d’année avec le défrichement mettant en valeur les différents bâtiments du site, sous l’impulsion de son propriétaire passionné. Puis nous avons visité les jardins d’Eyrignac, superbement entretenus, et ses extensions en cours d’aménagement. La Maison forte de Reignac, bâtisse Renaissance accrochée à la falaise dominant la vallée de la Vézère, nous accueille ensuite, faisant apprécier un panorama typiquement périgourdin du haut de son promontoire. Nous terminons la journée par la visite et le dîner au château de Lacoste, propriété d’un ami, d’où l’on peut apercevoir au loin, illuminés, les châteaux forts de Castelnaud et de Beynac.  

Le 3ème jour sera consacré à un tour dans le sud du Périgord Noir; l’abbaye cistercienne de Cadouin, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, étape sur le chemin de Compostelle; le cloître en particulier superbe exemple d’architecture gothique flamboyant, remarquablement conservé. Nous filons ensuite pour visiter la bastide médiévale de Monpazier, et de prendre le temps de flâner sur la grande place, et dans ses ruelles; les remparts offrent un très beau panorama sur la campagne périgourdine. Nous visitons ensuite le monumental château de Biron, propriété de la famille des Gontaut-Biron pendant plus de 800 ans; le château a subi de nombreuses transformations au cours des siècles, en particulier pendant la guerre de cent ans. Après celle-ci, il fut agrandi et embelli; en particulier fut édifiée une remarquable chapelle gothique à deux niveaux. A la fin de la journée, nous effectuons un arrêt auprès du château fort de Bannes admirablement restauré, et nous regrettons que celui-ci ne se visite pas.

Sur la route du retour vers la Saône et Loire, nous visitons le château d’Hautefort, incontournable monument du Périgord Blanc, qui clôt ces quelques jours d’immersion dans cette si belle région.

 

Retour page délégation