Visite de Richelieu « Cité idéale »

Le 09 mai 2015

A l’invitation de Laurence de Livois, les membres de la délégation 37 se retrouvent le 9 mai après-midi dans la ville de Richelieu, où Mme Barthélémy, architecte des bâtiments de France, les reçoit pour une promenade dans la ville sur un sujet très complexe et d’actualité : « Etude des différents outils de protection du patrimoine » ou « Comment est envisagé la restauration d’un site tel que Richelieu »? Un rappel historique permet de comprendre cet « exemple d’un modèle de ville nouvelle » construite à l’initiative du Cardinal de Richelieu qui, pour répondre à ses projets ambitieux dériger sa seigneurie en duché pairie, fit construire au XVIIéme siècle par l’architecte Jacques Lermercier et ses frères non seulement un immense château (dont il subsiste que le parc et trois bâtiments), mais aussu une ville, témoin unique d’une « Cité idéale », limitée par un rectangle (682 m. de long par 487m. de large) entourée de douves. Dans l’axe principal, une grande rue, comportant 28 hôtels, mène d’une porte d’entrée à une autre et relie deux places (la place du Marché où se trouve l’église et les halles, et la place des Religieuse où se trouvait l’Académie).

Mme Barthélémy, passionnée par la ville de Richelieu et ses nombreuses restaurations qu’elle exige, a suscité l’intérêt des habitants, en leur faisant repeindre dans la grande rue (après moult recherches sur les pigments de l’époque), leurs portes dans la couleur locale, « sang de boeuf »… Après la Grande Rue, Mme Barthélémy entraîne la délégation vers le cloître derrière l’église, vestige très abimé mais très touchant, où Saint Vincent de Paul fit plusieurs séjours à la demande du Cardinal pour créer la Mission et faire venir les Filles de la Charité pour soigner les malades dans un hospice construit à cet effet. Là aussi, Mme Barthélémy réfléchit au devenir de ce lieu empreint d’histoire;

La soirée se prolonge dans l’église de Richelieu, où « Le Choeur d’hommes de Chaillot », dirigé par Stanislas Guérin permet d’écouter un magnifique concert dont les textes et la musique particulièrement bien choisis et superbement chantés par la vingtaine de choristes, ravissent la nombreuse assistance. Pour clore cette sortie « richelaise », un dîner réunit la délégation dans une joyeuse ambiance dans deux restaurants…. vu le nombre des participants !

Retour page délégation