Sortie d’été 2015:de part et d’autre de la Corrèze

Le 03 août 2015

Soleil, chaleur et assistance nourrie étaient au rendez-vous. Accueillis au château de la Boudie (Lanteuil) par ses propriétaires, le docteur et Madame Huart, cent soixante participants ont découvert cette belle propriété marquée par un de leurs plus remarquables prédécesseurs : le colonel Corrèze. Le docteur Huart en a dit la carrière, mais surtout la part exceptionnelle qu’il prit à l’évolution du domaine et de la petite région qui l’entoure : mu par ses convictions saint-simoniennes, il joua sous la Restauration, Juillet et l’Empire un rôle considérable dont les traces se mesurent encore dans le paysage, la bâtisse principale et même les annexes agricoles, dont le confort fut amélioré grâce à des innovations nombreuses et très réfléchies.

L’exposé du docteur Huart a été complété par une évocation des drames que connut la Boudie au cours de l’été 1944, évocation due à M. Valade.

Mais il fallait partir pour la Miraudie, sur la même commune. Dans ce château récemment repris par M. et Mme Hugues de Champs, une cheminée moderne rappelle que la demeure « mire » la Rouanne, le ruisseau qui coule sur son flanc nord, dans un site fortifié que signale la belle tour et son échauguette. M et Mme de  Champs nous expliquent à regret que l’assistance trop nombreuse ne permettra pas d’entreprendre une ascension jusqu’au sommet de l’échauguette pour découvrir l’intrigante cheminée qui orne la pièce la plus haute –et la plus petite- du château : l’érudition locale en souffrira peut-être car l’inscription du linteau demeure à ce jour totalement mystérieuse…

En route pour Obazine, et la belle maison Jouvenel transformée en restaurant, où le repas est servi! ayant conservé ses décors anciens (poutres peintes, boiseries, charmants recoins..), elle est vraiment une vieille maison française, au charme prononcé, et apprécié…

Maison de famille, comme la décrit avec humour et sensibilité M. Guy de Bélinay, qui nous y accueille, la Sudrie (Chameyrat) jouit au surplus d’un très bel environnement paysager. Offrant de belles vues sur la vallée de la Corrèze et la campagne environnante, la Sudrie a séduit par son caractère classique, fruit des reconstructions que la famille de Meynard, ancêtre de M. et Mme de Bélinay, a dû entreprendre en raison d’un incendie. Nous devons aussi aux propriétaires l’organisation dans leur beau parc orné du pique nique qui a rassemblé, sous les frais ombrage d’un cèdre vénérable, les nombreux amateurs de cette formule.

A Chaunac (Naves), exceptionnellement et généreusement ouvert par M. Marnix Raedeker et sa famille, nous attendaient bien des surprises ; les vestiges remaniés des anciennes habitations des Lauthonnye dissimulent en effet une chapelle castrale transplantée là au XVIIème siècle ; à portée de Tulle, divers artistes locaux se sont employés à l’orner avec goût, et des génération successives de propriétaires éclairés ont veillé à mettre en valeur les œuvres d’art religieux commandées et pieusement conservées. C’est une chance que d’avoir pu les découvrir sous la houlette de M. Raedeker, artiste sculpteur lui-même, qui a dû répéter sa prestation deux fois pour nous la faire connaitre et aimer.

Chance enfin également à Chameyrat, où la très vieille demeure occupée par Mme Brindel a pu faire, privilège rare, l’objet d’une visite complète. Descendante par son mari de la famille Hugo qui l’acquit sous Charles X (le général Hugo était l’oncle du grand poète) , elle veille avec amour sur les souvenirs de famille accumulés depuis lors et conservés avec goût dans deux pièces qu’elle nous ouvertes avec beaucoup de générosité. Précédée par une présentation synthétique des lieux et de leurs occupants, cette visite guidée et commentée nécessitait en alternance la visite de l’intéressante église romane de Chameyrat, et de la mairie, logée dans ce qui reste de l’ancien château des Turenne, curieusement, si ce n’est malencontreusement, affublée d’une partie moderne bien visible…

 

Tous les propriétaires ayant ouvert leurs demeures à notre délégation– et c’était pour chacun d’entre eux la première fois- sont à nouveau remerciés pour leur contribution à cette journée qui, achevée dans le beau parc de Chameyrat, nous a permis tant de découvertes.

Retour page délégation