Promenade culturelle au Pays de Chatelaudren

Le 06 août 2012

Le 6 août 2012 s’est déroulée la promenade culturelle d’été, moment fort pour chacun et ce de longue date en Côtes d’Armor. Voici le compte-rendu en image de cette journée.

Le pigeonnier de la Grandville

Découvrir le Pays Goelo justifiait de débuter la journée par la visite de château Goëllo en Plelo, ensemble du XVIIe siècle, édifiée sur une forteresse féodale dont le site fortifié était déjà occupé à l’époque romaine.

Mme Collier et B. Capelle au Château de Goello

Monsieur et Madame Collier nous y accueillaient en ouvrant la totalité de la demeure y compris le premier étage, à la grande crainte des enfants vis-à-vis du rangement de leurs chambres (rangement parfait).

Il est à noter que Monsieur Collier quant à lui, conformément à l’humour d’un universitaire britannique, faisait mine de se cacher alors qu’étaient rappelées les appréciations flatteuses de Bill Gates, exprimées lors d’une récente émission de télévision américaine, à l’égard des ouvrages d’économie écrits par notre hôte.

L’ambiance était donc joyeuse.

 

C’est ensuite que Chatelaudren, « Petite cité de caractère » nous accueillait à son tour. A la Chapelle Notre-Dame du Tertre, monument des XVe et XVIe siècles, deux guides nous attendaient, l’un d’entre eux étant lui-même Conseiller municipal. Nombre des visiteurs pouvaient alors bénéficier à tour de rôle, d’un regard vers les peintures de la voute du chœur, en s’installant sur des chaises longues disposées à cet effet, pour éviter de se casser les vertèbres cervicales, tout en suivant une véritable bande dessinée du XVIe siècle, relative à l’Ancien et au Nouveau Testament.

Notre-Dame du Tertre, une copie de la voute du choeur

Après les nourritures spirituelles, les nourritures terrestres nous étaient proposées en abondance au Moulin de Lanrodec, repas durant lequel, le délégué informait des sujets VMF, reprenant ceux exprimés à l’échelon national par le Président Toussaint lors de l’assemblée générale de juin dernier.

Château de Goudemaille les dépendances

Après cette étape, une promenade digestive se déroulait au château de Goudemaille en Lanrodec où nous accueillait le propriétaire : le comte Eric de Lorgeril, en nous commentant l’architecture du lieu : château du XXe siècle, bâti à proximité de Communs du XVIIe siècle.

Du fait d’un processus imminent de vente amiable du domaine, il n’était évidemment pas possible de pénétrer dans le château-même, la visite des jardins compensant cet empêchement par la qualité de leur dessin et l’agrément des parterres et plantations.

 

Au chäteau de Goudemaille, les visiteurs écoutent Eric de Lorgeril

 

La Ville Chevalier et ses visiteurs

Quelques dizaines de minutes plus tard, Eric de Lorgeril nous accueillait à nouveau, mais cette fois-ci en son domicile, au château de la Ville Chevalier en Plouagat, demeure du XVIIIe siècle dont il nous contait l’histoire et particulièrement celle de la Famille de Quelen et notamment de Monseigneur de Quelen- Archevêque de Paris.

Outre la présentation de ses deux châteaux, Eric de Lorgeril continuait d’enjôler son monde en ouvrant à titre exceptionnel (hors saison) son exposition de trains électriques circulant dans des paysages divers. Il s’agit en fait d’une exposition renouvelée chaque année durant la période des Fêtes de Noël pour le plaisir des enfants et sans conteste, celui des parents également.

 

Dès lors, c’est presque contraints et forcés que les visiteurs regagnaient les cars. Un trajet de proximité nous menait ensuite au château de la Grandville en Bringolo pour rejoindre le Comte et la Comtesse Pierre de Catuelan, leur fils Emmanuel et Camilla, son épouse.

La Grandville côté Est

Une présentation des jardins, de leur architecture dont le « Hâ-Hâ »interpellant l’imaginaire des uns et des autres avant les explications de Pierre de Catuelan, ensuite la visite « en file indienne » selon l’expression de notoriété, permettait de découvrir la répartition des pièces du rez-de-chaussée de ce château de famille, de la fin du XVIIIe, un temps habité par le Comte de Kergariou Chambellan de l’Empereur Napoléon Ier.

La Grandville : Pierre de Catuelan et un visiteur

Puis l’ensemble des visiteurs gagnait la terrasse pour musarder au soleil, un verre de jus de fruit à la main, heureux de pouvoir commenter la journée, remercier tous les hôtes successifs et féliciter Gilbert Guyon de sa plaquette de synthèse historique, effectuée cette année comme les années précédentes pour devenir un document incontournable de la bibliothèque de tout adhérent costarmoricain des VMF.

Camilla et Emmanuel nous ayant raccompagnés aux cars, en nous faisant passer par le Jardin de fleurs (mixed-border, tapis de giroflées et dahlias), domaine de passion d’Emmanuel, Camilla et du jardinier, dès le retour à Saint-Brieuc, chacun reprenait son véhicule, satisfait de la journée et des prochaines visites de la délégation en automne.

Toutes mes amitiés en attendant les dates de nos prochaines rencontres (voir le programme prévisionnel).

Bien à vous,

Baudoin Capelle, délégué départemental

Retour page délégation