Découverte de la Mayenne

Le 23 mai 2013

Programme de la journée :

Pause café au Restaurant Le Jardin des Plantes

Château de Bourgon à Montourtier

Déjeuner au restaurant à La Toque des Coëvrons à Evron

L’abbaye d’Evron

Château de La Cour à Sainte Gemmes le Robert

Château de la Grande Courbe à Brée (suivi de rafraichissements)

Château de Bourgon

Le début de la construction date du XIIIème siècle, à l’époque le château de Bourgon était fortifié. Il subsiste un impressionnant pont à trois arches qui enjambe les douves aujourd’hui asséchées. A l’origine, le château était entouré d’un vaste étang, un pont levis interrompait le pont de pierres avant de pénétrer par le porche dans la cour du château.

Cette seule entrée était flanquée de deux tours massives dont l’une a été conservée, l’autre sert de fondation à la chapelle construite en 1528 par les Montécler. Peu avant, c’était l’époque de l’occupation anglaise qui a laissé sa trace avec les fenêtres à meneaux d’angles. Puis une période plus stable a permis d’entreprendre la partie « Renaissance » du château avec la cheminée monumentale en granit ornée des armes de la famille Montécler. Une porte en ogive sculptée s’ouvre sur un escalier à vis comptant 70 marches et qui mène aux chambres peintes, en 1580 et 1625, dont le célèbre cabinet bleu de la marquise de Sablé.

D’autres parties ont été ajoutées au XVII et XVIIIème siècle dont les communs, construits par Pierre le Nicolais, négociant en toiles de Mayenne et dont la correspondance est gardée aux archives de Laval. Depuis 2004, M et Mme Alain Ducatillon réalisent d’important travaux de restauration. Le château est classé Monument Historique et a reçu le 2ème prix FHS en 2009.

Château de Bourgon

 

L’abbaye d’Evron

Roman ou gothique ? La basilique d’Evron hésite entre les styles et c’est sans doute ce mélange des genres qui lui confère son charme. L’église abbatiale est un joyau d’architecture du Moyen Age. Du XIème siècle, elle a conservé sa tour carrée évoquant les châteaux forts moyenâgeux, son étonnante crypte et sa nef puissante et trapue.

Le chœur, édifié au XIIIème siècle, célèbre au contraire l’avènement du gothique.

La basilique conserve un trésor dont la pièce maîtresse est une statue de Notre-Dame en chêne, recouvert de lames d’argent. La basilique Notre Dame de l’Epine , classée au titre des monuments historiques, constitue l’un des plus importants édifices religieux de la Mayenne.

Abbaye d'Evron, Basilique Notre Dame de l'Epine

 

Château de la Cour

Château de la Cour

Au pied du Mont Rocard, en pays des Coëvrons, le château est blotti dans un écrin de verdure depuis le XVIe siècle. Son histoire remonte au début du XIIIe siècle, il fut l’habitation des seigneurs de Sainte Jame jusqu’en 1381.

En 1580 ce fief était qualifié de « domaine d’hébergement, moulin et fourneau à fer ». Vers 1680, La Cour fut acquise par Charles de Rivau et Anne de Champagné, leurs armoiries sont gravées sur un cadran solaire, en place dans le potager du château. Leurs descendants conservent le château jusqu’à la fin du XIXe siècle où il devient propriété de la famille de Baglion de Poitier, originaire d’Italie, arrivée en Mayenne à la suite de Louis XII d’Anjou.

Le XXe siècle préserve le château des conflits mondiaux; seuls la tour d’escalier nord et le pont-levis disparaissent. Aujourd’hui, Alain et Marie-Christine Levejac nous accueillent à La Cour dans un cadre agréable et raffiné.

Château de La Cour

 

Château de la Grande Courbe

Château de la Grande Courbe

Le logis seigneurial est composé de trois parties. La petite salle du XIVe servait de logement privé; au XIIIe s. elle était dotée de bas-côtés, disparus. La grande salle, du XIVe également, a conservé son décor de frises d’écus et de fresques représentant des scènes de chasse. Le logis neuf datant des XVe et XVIe est flanquée de quatre tours.

Une grande tour, communément appelée le donjon, permettait l’accès au logis seigneurial par un imposant escalier à vis en granit. Affermée à partir du XVIIe, la Grande Courbe devient un bien de rapport et se dégrade progressivement…jusqu’en 1972, où M et Mme Guy Dever se lancent dans des travaux importants de restauration: charpentes, couvertures, frontons, fenêtres à meneaux, corniches, coursives…

Le grand prix VMF a couronné quatre décennies de restauration en 2010.. L’ensemble du bâti est inscrit aux Monuments Historiques.

Arrivée au château de La Grande Courbe

En savoir plus sur le Château de la Grande Courbe

Retour page délégation