conférence: « Sur la frontière entre le Forez et le Beaujolais »

Le 28 septembre 2013
  • Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire

    À la découverte du patrimoine

    après la conférence

    après la conférence

    (Article paru dans ‘Le Progrès’ du 28 septembre) 

    Les vielles mais imposantes maisons sont très nombreuses au village.  Photo Yves Barbier

    Les Vieilles Maisons Françaises (VMF) est une association nationale, forte de 18 000 adhérents, fondée en 1953 et reconnue d’utilité publique et qui se consacre à la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine bâti et paysager. C’est une association, une revue et une fondation qui œuvrent aussi pour intégrer l’environnement et le cadre de vie dans la défense du patrimoine, faire connaître les métiers d’art en encourageant la préservation des techniques et la transmission des savoirs. Samedi 28 à l’appel du délégué Loire : Marc Pâris de Bollardière, plus de 50 adhérents étaient attendus : à 9 h 30 conférence ouverte à tous par Renaud des Gayets « Sur la frontière entre Forez et Beaujolais » puis visite du village, rendez-vous à la Cure, et promenade commentée dans les ruelles médiévales pour se diriger vers une maison de caractère ayant appartenu à Joseph Déchelette.

  • La cité médiévale de Saint-Jean-Saint-Maurice se prêtait particulièrement à la réunion des Vieilles Maisons Françaises qui avaient répondu à l’appel du délégué de la Loire, Marc Pâris de Bollardière.

Après une conférence très suivie et très documentée sur l’histoire riche et tourmentée du Forez et du Beaujolais par Renaud des Gayets, les participants ont été attentifs aux commentaires de Nathalie Rabeyrin présidente, et de Janine Viard des Amis de Saint-Jean-Saint-Maurice, l’histoire locale étant très riche

Retour page délégation