Viollet-le-Duc : l’année anniversaire

Cette rentrée est placée sous le signe de Viollet-le-Duc ! Pour fêter le bicentenaire de la naissance de l’architecte phare du second Empire, plusieurs expositions mettent à l’honneur ce visionnaire aujourd’hui souvent décrié.

Eugène Viollet-le-Duc représenté sur les toits de Notre-Dame de Paris ©DR

Il y a 200 ans naissait, à Paris, Eugène Viollet-le-Duc. C’est en 1840 qu’il fait ses débuts dans le monde du patrimoine avec la restauration la basilique de Vézelay et celle de la collégiale de Clamecy. Ce travail marqua le commencement d’une longue série de restaurations, dont les plus connues sont la cité de Carcassonne et la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1843 avec Jean-Baptiste-Antoine Lassus. 

Resté célèbre après sa mort en 1879, ce bâtisseur et théoricien des monuments a beaucoup influencé les politiques de gestion du patrimoine en France et fait toujours référence pour les professionnels de l’architecture.

Viollet-le-Duc à l’honneur dans les expos de la rentrée

 Pas moins de quatre expositions revisitent le travail d’Eugène Viollet-le-Duc dans toute la France :

  • « Viollet-le-Duc [Trait pour Trait] » à la cité de Carcassonne.  Le Centre des monuments nationaux présente une exposition temporaire consacrée aux travaux du célèbre architecte. L’exposition « Viollet-le-Duc [trait pour trait] » prendra place au cœur du monument jusqu’au 21 septembre 2014. Présentation de documents originaux et de maquettes de plâtre des archives départementales de l’Aude et de l’Oise axées sur la Cité de Carcassonne et le château de Pierrefonds dans l’Oise. 
    www.monuments-nationaux.fr
  • « Histoire d’une restauration. Eugène Viollet-le-Duc et le château d’Eu », au château-musée Louis-Philippe de la ville d’Eu. De longues années d’abandon, ainsi que de nouvelles habitudes de vie, poussent le comte de Paris, un peu à l’exemple de son grand-père, à faire restaurer le château d’Eu. A partir de 1874 et jusqu’à sa mort en 1879, Eugène Viollet-le-Duc s’attelle à cette tâche. Jusqu’au 2 novembre prochain, découvrez une sélection de plans et dessins de l’architecte et de son agence, issus du fonds conservé au Musée Louis-Philippe. 
    www.chateau-eu.fr
  • « Armes et armures-Dessins de Viollet-le-Duc » au château de Pierrefonds. Située au cœur du logis seigneurial jusqu’au 12 novembre, l’exposition met en lumière les dessins originaux de l’architecte. Elle permet de comprendre comment, à partir du document original (manuscrit, sculpture, pièce de collection,…), Viollet-le-Duc établit ses dessins dans leurs détails afin de les utiliser pour ses publications ou ses travaux de restauration. 
    www.pierrefonds.monuments-nationaux.fr
  • « Viollet-le-Duc, les visions d’un architecte » à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris. Cette exposition mettra en avant, du 20 novembre 2014 au 9 mars 2015, les aspects les moins connus et les plus inattendus de cet artiste aux talents multiples. Il s’agit d’illustrer l’intimité qui existe entre le système positiviste qu’il incarne et ses délires romantiques, sources mêmes de son génie. 
    www.citechaillot.fr

A lire également dans la revue VMF

Le numéro 257 de la revue VMF, sorti en septembre 2014, revient sur l’impact du travail de Viollet-le-Duc sur l’architecture française. A travers une rencontre avec Benjamin Mouton, l’article décrit un Viollet-le-Duc au-delà des clichés.

Architecte en chef des Monuments historiques chargé de la cathédrale Notre-Dame de Paris depuis 2000,  Benjamin Mouton estime que l’aspect novateur de la démarche de son illustre prédécesseur « reposait sur une analyse scrupuleuse du bâtiment afin de comprendre les caractéristiques d’une architecture y compris par-delà les transformations subies. Viollet-le-Duc ambitionne de saisir autant l’édifice que les objectifs de ceux qui l’ont construit. Une fois entré dans la logique des architectes et de leur projet, il s’autorise à faire la restauration en considérant que ses confrères médiévaux n’ont pas forcément pu aller au bout de leur idée. »

Un entretien de Christine Desmoulins à lire dans son intégralité dans le numéro 257 de VMF.

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *