Tribune Philippe Toussaint

PATRIMOINE : L’URGENCE D’AGIR

Philippe Toussaint, Président des VMF.

On aurait pu penser qu’après un quinquennat marqué par une réduction catastrophique des crédits, la scandaleuse déréglementation de l’implantation d’éoliennes géantes aux abords de sites protégés et le soutien apporté par le gouvernement à la très discutable extension de Roland-Garros sur le jardin des serres d’Auteuil, pourtant doublement protégé au titre des Monuments Historiques et des sites, le thème du patrimoine s’inviterait avec force dans la campagne présidentielle…

Il n’en a rien été. Alors qu’il constitue un élément fédérateur du cadre de vie des Français, un facteur d’identité et de fierté, un vecteur de cohésion sociale, mais aussi un secteur économique générant plus de 500 000 emplois non délocalisables, le patrimoine, une fois encore, est resté le grand oublié des décideurs politiques.

Pourtant, comme en témoigne chaque année l’affluence lors des Journées du patrimoine, le succès des quelque 800 souscriptions lancées par la Fondation du patrimoine et la vitalité du tissu associatif local (œuvrant pour la sauvegarde d’églises, de moulins, de lavoirs, d’édifices de proximité), le patrimoine, qui passionne et rassemble, est porteur de sens dans un pays qui s’interroge sur son avenir.

 

C’est le rôle des associations, signataires de la Lettre ouverte aux Français et à leurs élus sur le patrimoine, de rappeler au futur chef de l’État comme aux députés issus du scrutin législatif de juin l’importance de ces enjeux.

Une politique ambitieuse pour le patrimoine ne peut s’entendre sans un renforcement durable des moyens financiers qui lui sont alloués. Les crédits d’Etat destinés à l’entretien et à la restauration du patrimoine doivent être rétablis au niveau de 400 millions d’euros et complétés par une dotation pour les communes, calculée en fonction du patrimoine historique dont elles ont la charge. Enfin, la création d’un tirage du loto destiné au patrimoine permettrait une diversification des ressources.

La sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine exige la mise en oeuvre d’une politique globale faisant intervenir et travailler ensemble les départements ministériels chargés de la culture, de l’environnement, de l’éducation, de la ville, du tourisme et de l’artisanat.

Ainsi convient-il de réconcilier patrimoine et environnement car la sauvegarde de l’un ne se conçoit pas sans la protection de l’autre.

La lutte contre le dépérissement des villes petites et moyennes, victimes de l’expansion des grandes métropoles, est une priorité. Restaurer les logements anciens des centres-villes, réimplanter des commerces de proximité participera à la revitalisation de nos territoires.

Enfin, favoriser l’appropriation du patrimoine par la jeunesse est l’un des objectifs mis en avant à l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel dès 2018. Une démarche déjà mise en place par les VMF grâce à son opération à l’attention des scolaires « le patrimoine, toute une histoire ».

Le patrimoine est une chance et une richesse pour notre pays. Ensemble, plaçons-le au cœur du débat public.

Philippe Toussaint, Président des VMF

 

Liste des actualités



7 réflexions au sujet de « Tribune Philippe Toussaint »

  1. Le , Jacques de Beaugrenier - a dit :

    J’approuve entièrement cette lettre ouverte de Philippe Toussaint

  2. Le , Bénédicte Coste a dit :

    Il serait bon de préciser que pour réconcilier patrimoine et environnement il est indispensable que le gouvernement modifie la loi sur la distance minimale entre une éolienne et une habitation (1000 m minium ou comme en Bavière X fois la taille de l’éolienne) et entre une éolienne et un monument historique ou inscrit
    Bénédicte Leclerc de Hauteclocque

  3. Le , Xavier Blanc a dit :

    Le président Macron est pourtant très proche d’Emmanuel Bern !

  4. Le , Monique DEnoncin a dit :

    De tout coeur avec vous, je ne comprends pas le peu d’interet envers le precieux patrimoine qui distingue la France de beaucoup d’autres pays.
    J’espere que Monsieur Macron va avoir l’intelligence de soutenir les efforts de ceux qui aiment sincerement notre histoire et aide a preserver nos inesti-
    mables tresors.
    Habitant aussi a New York, je combat depuis longtemps pour sauver mon petit quartier de la voracite des vautours de l’immobilier qui detruisent tout pour eriger de monstrueuses tours.Nous soutenons aussi VMF.

  5. Le , arnaud Quentin de Gromard a dit :

    D’accord à 100% pour lutter contre l’implantation anarchique des éoliennes qui saccagent le patrimoine naturel et historique pour une efficacité énergétique désastreuse ! Quelle action comptez-vous entreprendre pour lutter conte ce fléau ?

  6. Parfait tout à fait avec vous.
    J’ai un blog international quasiment uniquement consacré au patrimoine et aux arts anciens et vivants, je vous en donne le lien sur Google, vous y trouverez toutes mes qualifications universitaires. Si vous trouvez utile de faire figurer sur ce blog un lien ou des articles sur des questions de patrimoine et d’environnement, je me tiens à votre disposition. En début d’année prochaine je serai à la retraite, je pourrais si utilité me déplacer pour un objectif aussi important et citoyen que la conservation de notre patrimoine culturel national et de son environnement.
    Sur Google : L’atelier Claude Peynaud ( il y a 133 articles publiés).
    Bien cordialement

  7. Le , Caroline de Sagazan a dit :

    Bonjour à tous,
    Merci beaucoup pour votre soutien. Soyez sûrs que nous ne baisserons pas les bras et continuerons à agir pour ce riche patrimoine qui nous entoure.

    Association VMF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *