Pétition contre le tracé du tram-train de Saint-Germain-en-Laye

Les associations de défense du patrimoine se mobilisent contre le projet de transport censé relier les deux gares de Saint-Germain-en-Laye. Ce tram-train va être installé au cœur de la forêt de Saint-Germain, aux portes même de son château, ancienne résidence des rois de France.

Un tracé qui pose problème:

Le tracé a été approuvé par les services administratifs après un avis positif de la Commission Nationale des Monuments Historiques, le 12 avril 2012. Depuis lors, le tracé a été modifié (sans nouvelle consultation de la Commission Nationale) sur toute la partie longeant l’avenue des Loges, elle-même dessinée par André Lenôtre. Ainsi, la perspective monumentale imaginée par le célèbre architecte a été modifiée et 150 arbres d’alignements (dont certains centenaires) ont été abattus cet hiver.
 
 

Saint-Germain-en-Laye, le 23 février 2017. Des chênes centenaires ont été abattus pour la mise en place de la ligne TGO. – C.An

 

Les associations de défense du patrimoine montent au créneau 

Plusieurs associations, dont les VMF et en particulier la délégation VMF des Yvelines, se sont mobilisées pour demander l’arrêt des travaux à l’administration. Elles se sont vu opposer un refus, l’architecte des bâtiments de France ayant validé le nouveau tracé de son propre chef.
 
Maisons Paysannes de France, Patrimoine Environnement, l’Union Rempart et VMF ont donc décidé de saisir la Ministre de la Culture, Audrey Azoulay, afin qu’elle  fasse suspendre les travaux, et ordonne une inspection générale pour éclaircir le rôle de son administration dans ce scandale patrimonial et environnemental.
Un courrier lui a été envoyé le 28 mars 2017.
 

Pour signer la pétition :
https://www.change.org/p/s%C3%A9gol%C3%A8ne-royal-g%C3%A2chis-%C3%A9conomique-pour-un-mode-de-transport-sur-dimensionn%C3%A9-et-obsol%C3%A8te

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *