« Patrimoine responsable : patrimoine menacé ? » une conférence du G8 Patrimoine

Lors du Salon international du patrimoine culturel, qui portait cette année sur le thème du patrimoine éco-responsable, les associations nationales de sauvegarde du patrimoine bâti et paysager, membres du G8 patrimoine, ont tenu une conférence commune le jeudi 8 novembre 2012.

Pour Alain de la Bretesche, président délégué de la Fédération Patrimoine-environnement, charger d’animer la conférence, « l’atmosphère de la conférence a été studieuse et a témoigné de l’inquiétude des participants confrontés à une actualité législative et réglementaire brouillonnante et mal contrôlée s’agissant en particulier de la protection des paysages face aux énergies nouvelles ».

Conférence SIPC 2012
Intervention de Catherine Scheidecker de la Demeure Historique. © Photoproevent

La première intervention, de l’ingénieur paysagiste Brigitte Compain-Murez, portait sur l’avenir des entrées de ville et sur les conséquences du phénomène de l’étalement urbain. Catherine Scheidecher, déléguée générale de la Demeure Historique, a quant à elle présenté le nouveau guide intitulé Les Monuments historique, acteurs du développement durable, qui propose des solutions pratiques pour permettre d’adapter les bâtiments aux nouveaux critères environnementaux.

À propos du patrimoine rural, Georges Duménil, président de Maisons Paysannes de France, a voulu démontrer que la question de l’éco-responsabilité avait naturellement été intégrée, puisque le bâti ancien est écologique par essence. Annie Bouchard, présidente de la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins, a alerté le public sur l’interprétation abusive d’une directive européenne qui menace les moulins.

Enfin, Eric Duthoo, délégué Centre pour la Ligue Urbaine et Rurale, et Philippe Toussaint, président des Vieilles Maisons Françaises, ont insisté sur le rôle des schémas régionaux éoliens dans la protection des paysages. Ils sont revenus sur l’adoption d’un amendement qui supprimerait l’obligation de créer des zones de développement éolien. Philippe Toussaint a présenté les cartes des schémas régionaux éoliens, et a démontré que les autorités ne tenaient pas compte des monuments et sites à préserver pour dessiner les propositions d’espaces susceptibles de recevoir des aérogénérateurs.

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *