Le Château de la Pilule en danger !

Devant la menace de destruction du Château de la Pilule à Saint-Quentin Aisne, les VMF se mobilisent par l’action portée de leur délégué régional en Picardie : Philippe Romain.

Il dresse un état des lieux de la situation et lance un appel aux adhérents des VMF et à tous ceux qui souhaite rejoindre la mobilisation.

 

 

Une situation d’extrême urgence :

La CRPS (commission régionale du patrimoine et des sites) de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Picardie a voté le 30 mai 2013 l’inscription de la maison dite château de La Pilule à Saint Quentin Aisne et fait le vœu d’une instance de classement. Il est difficile d’être certain que l’arrêté d’inscription MH sera pris avant la vente et la démolition qui peut se faire dès le mois de juillet 2013.

En effet, le permis de construire/démolir est signé depuis quelques mois et sera mis en œuvre lorsque la vente sera conclue à la fin du mois de juin et l’inscription n’interdirait pas la démolition car elle sera postérieure au permis.

Comme il doit exister des clauses suspensives de la vente incluses par le promoteur ou le vendeur, c’est cette suspension qu’il faut tenter de provoquer grâce à la pétition. Localement, le bâtiment n’a pas été apprécié à temps par les services de la Ville de Saint-Quentin parce que l’extérieur est de type flamand (le constructeur a travaillé à Lille et Bruxelles, voir les commentaires sur le site de la pétition) et que seul l’intérieur est plutôt art déco. Or la Ville a fait établir par des architectes un inventaire des seules maisons art déco pour les mettre en valeur et ce bâtiment qui n’y figure pas, est donc méconnu des services qui ont signé le permis de construire.

Une action nationale est urgente Lors de la partie publique de la CRPS,  j’ai signalé au directeur des services généraux venu exposer la position de la mairie – qui ne peut revenir en arrière, elle- que c’est VMF national qui intervient, le président ayant écrit à la ministre et que VMF continue à agir. Mais c’est au nom de toutes les associations représentées à la CRPS qui ont approuvé la protection.

C’est pourquoi tous les membres d’association, leurs amis, collègues, familles sont appelés à signer une pétition sur internet.
Des signatures en grand nombre, et très rapidement, sont nécessaires. Elles seront d’autant plus prises en considération que le nom du signataire sera suivi de celui d’une association.
Exemple dans la même case « ROMAIN VMF PICARDIE » 

Avec tous nos remerciements par avance,

Philippe Romain

Comment agir ?

La pétition :

http://www.petitions24.net/signatures/sauvegarde_du_chateau_de_la_pilule_-_saint_quentin_02/start/2210

On se mobilise aussi sur les réseaux sociaux !

Retrouver Château de La Pilule à Saint-Quentin (02) sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/Sauvegarde-du-ch%C3%A2teau-de-la-pilule-Saint-Quentin-02/134436806725481

Facebook anglais :
https://www.facebook.com/pages/Save-the-chateau-de-la-pilule/599795876712425

Le site internet de l’association de sauvegarde :

http://sauvegarde.chateau.la.pilule.perso.sfr.fr/

Liste des actualités



4 réflexions au sujet de « Le Château de la Pilule en danger ! »

  1. Le , TIRARD Odile VMF section Somme a dit :

    Commentaire *Je ne connais pas les lieux  » de visu ‘, mais il me parait impensable de détruire une construction en apparent si bon état , témoin d ‘ un art tellement témoin d ‘ une époque pour y construire un bâtiment d ‘ une banalité effarente

    • Le , Romain a dit :

      Commentaire *merci de signer la pétition en faisant suivre votre nom de « vmf somme » dans la case « nom ». Vmf Picardie

  2. Le , PONROY Anne a dit :

    Faisant partie des VMF du Loir et Cher cela est normal de vous aider, en plus j’ai de très bons amis en
    Picardie, qui ont aussi des propriétés à entretenir. Donc courage.

  3. Le , legall a dit :

    Commentaire *
    Il n’est pas si mal en point. Pourquoi le détruire alors qu’il y a des gens qui y vivent ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *