Hôtel de la Marine : le CMN remplace le Louvre

Galerie dorée ©Augusto da Silva/Graphix-Images

On se souvient de l’annonce de la reprise de l’hôtel de la Marine par le musée du Louvre en janvier 2012. Cette décision mettait fin au projet de privatisation par le groupe Allard, qui souhaitait en faire un hôtel de luxe et un centre des métiers d’art. Vivement critiqué par un grand nombre d’historiens et fervents défenseurs du patrimoine, dont les associations membres du G8 Patrimoine, ce dernier avait été qualifié à l’époque de « barnum commercial ».

Après la défection du Louvre et l’abandon de son projet de galerie des Trésors rassemblant des collections d’art décoratif emblématiques du goût français, c’est finalement le Centre des Monuments Nationaux qui récupèrerait en 2015 la gestion de cet hôtel particulier. Construit entre 1758 et 1774 par Jacques-Ange Gabriel pour servir de garde meuble à la couronne, il abritait le mobilier, les tapis, tapisseries, luminaires et objets décoratifs les plus précieux des demeures royales.

Philippe Bélaval, actuel président du CMN, était en charge de la direction des Patrimoines au ministère de la Culture au plus fort de la bataille en 2011. Il devrait donner les grandes lignes de son projet la semaine prochaine.

Peristyle ©Augusto da Silva/Graphix-Images

L’objectif serait d’y organiser des circuits de visite, ce qui paraît tout à fait cohérent avec les missions de cet établissement public. Il a en effet pour vocation de conserver et d’ouvrir au public une centaine de monuments appartenant à l’État – dont le Mont Saint-Michel, le Panthéon, la Cité de Carcassonne, l’Abbaye de Cluny pour ne citer que les plus connus.

Mais au delà des galeries historiques donnant sur la place de la Concorde, la question qui se pose est celle du sort réservé aux 20 000 m2 carrés classés. « Il me paraissait une bonne chose que le CMN soit investi non seulement sur les parties à visiter, mais également sur le reste de l’édifice », précisait Philippe Bélaval en décembre 2013 en réponse à la sollicitation de la Ministre.

Affaire à suivre, donc… Rappelons que l’état-major de la Marine devrait quitter les lieux mi-2015, pour rejoindre le « Pentagone » du ministère de la Défense en cours de construction dans le 15e arrondissement de Paris.

 

Lire l’article du Monde

Lire l’article de la Tribune de l’Art

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *