Serres d’Auteuil – 4 janvier 2011

Quelle menace pèse sur les serres d’Auteuil si le projet d’agrandissement de Roland-Garros se concrétise ?

L’emplacement actuel de Roland Garros est devenu trop petit et le tournoi se sent à l’étroit sur sur ses 8,5 hectares historiques du bois de Boulogne. En effet, les autres sites du Grand Chelem sont plus vastes (14 hectares pour l’US Open, 20 pour Wimbledon et l’Open d’Australie) et capables d’accueillir beaucoup plus de spectateurs (720 000 à New York contre 425 000 à Paris).  Deux solutions existent : étendre le site ou déménager. Pour ne pas voir Roland Garros quitter Paris, le maire Bertrand Delanoë a présenté, samedi 12 décembre 2010, un projet d’extension à la Fédération française de tennis (FFT) qui propose de gagner quelques hectares sur les serres d’Auteuil.

Jardin botanique historique de six hectares aux collections de plantes remarquables depuis 1898, le site est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Il est également un patrimoine de culture horticole dont les collections centenaires, tout comme les savoir-faire, sont inestimables. Les serres recèlent ainsi de nombreuses variétés de plantes tropicales et botaniques comme des azalées, des orchidées, des bégonias, des cactus, des fougères, des plantes carnivores… Ce havre de paix en plein coeur urbain, embelli également par des artistes comme Auguste Rodin, est encore aujourd’hui l’un des plus beaux ensembles de serres d’Europe.

La construction du périphérique en 1968 avait déjà empiété d’un tiers ce jardin. La Fédération Française de Tennis a l’intention de fusionner les espaces de Roland-Garros, l’ensemble du jardin et des Serres d’Auteuil, avec notamment l’annexion de l’Orangerie et des autres bâtiments techniques. 
Le projet prévoirait aussi de construire un court de tennis de 7 000 places à l’emplacement des « serres chaudes », mais ne toucherait pas aux bâtiments anciens protégés.

Les Serres d'Auteuil (©DR)

 Or en novembre 2003, les élus de Paris ont signé, avec tous les élus concernés des autres collectivités, les deux chartes du Bois de Vincennes et du Bois de Boulogne, dont fait partie le jardin des serres d’Auteuil. L’engagement était pris, non seulement de ne pas amputer ces deux parcs, mais de réaliser un projet d’aménagement, de développement durable et un PLU (Plan Local d’Urbanisme) réduisant de façon significative le trafic routier. Il semblerait que ces deux chartes ne soient plus à l’ordre du jour…

Le débat sur les serres d’Auteuil met en lumière deux questions importantes : avec l’annexion de cet espace, Roland Garros ne risque-t-il pas d’être encore à l’étroit ? Pourquoi ne pas approfondir l’idée d’un déménagement du site à Gonesse, Marne-la-Vallée ou Versailles, villes qui se sont toutes portées candidates ? Par ailleurs, cette menace soulève un problème plus global, celui de la sauvegarde et de l’aménagement des espaces verts historiques de Paris. En effet, depuis quelques années, plusieurs lieux de patrimoine naturel et paysager sont au coeur d’opérations de destruction ou de restauration polémiques dont notamment le zoo de Vincennes.

Une décision définitive sera prise à l’issue de la prochaine Assemblée générale de la FFT, les 12 et 13 février 2011.

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *