La France en relief

Jusqu’au 17 février, vous pouvez admirer les maquettes du musée des Plans-reliefs sous la nef du Grand Palais. Elles vous raconteront l’histoire des frontières françaises.

Préfigurant l’ouverture de son musée, la Maison de l’histoire de France a choisi de montrer l’évolution des frontières en France pour sa toute première exposition intitulée « La France en relief ». Seize maquettes sont donc exposées depuis le 18 janvier jusqu’au 17 février 2012 grâce à un partenariat entre l’Assocation de préfiguration de la Maison de l’histoire de France, le musée des Plans-reliefs et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais.

Entre 1668 et 1873, 260 plans reliefs de 150 villes fortifiées situées aux frontières de la France ont été construits, à des fins militaires et diplomatiques. En effet, ces maquettes étaient utilisées pour aider à la mise en oeuvre de stratégies en temps de guerre et étaient exposées au Louvre jusqu’en 1777 pour illustrer le prestige de la France. Cette collection a été classée Monument historique en 1927. Aujourd’hui, le musée des Plans-reliefs, créé en 1943, en conserve une centaine, dont 15 sont en dépôt au musée des Beaux-Arts de Lille. Deux galeries ouvertes au public, situées dans l’Hôtel National des Invalides, présentent une exposition permanente comprenant 28 de ces maquettes. L’exposition temporaire, qui a lieu en ce moment au Grand Palais, permet donc de faire découvrir certains de ces plans reliefs habituellement conservés dans les réserves du musée, et qui sont parmi les plus imposants de la collection.
 

Exposition la France en Relief

Vue du début de l'exposition avec la carte imprimée au sol © Maison de l'histoire de France

L’exposition est organisée autour d’une carte de 650 m² imprimée au sol, représentant la France du milieu du XIXe siècle où la Savoie et Nice, territoires rattachés au pays en 1860, sont exclues. Le parcours est géographique : les Alpes sont illustrées par des maquettes de villes comme Montmélian, Grenoble, etc., l’Est par Besançon, Neuf-Brisach et Strasbourg, le Nord par le Luxembourg, Berg-op-Zoom et Saint-Omer, les côtes par Cherbourg et Brest. Ces deux dernières maquettes sont les plus imposantes de la collection exposée, Cherbourg ayant une superficie de 160 m2 et Brest de 130 m2.

ExpoFranceRelief2

Plan relief et son miroir © Maison de l'histoire de France

La scénographie, élaborée par l’agence Nathalie Crinière, inclut des dispositifs interactifs et immersifs qui permettent de mieux voir les maquettes tout en offrant des informations supplémentaires. De grands miroirs, des longues-vues numériques ou encore des passerelles surélevées permettent par exemple d’apprécier tous les détails des maquettes.

 

>> En savoir plus sur l’exposition « La France en relief »

>> Voir également l’article de Didier Rykner, de la Tribune de l’art

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *