Fondation du patrimoine fonds d’insertion – 29 avril 2011

Le patrimoine au service de l’insertion grâce à un nouveau fonds de la Fondation du Patrimoine

La Fondation du Patrimoine crée un nouveau fonds national en faveur de l’insertion, de la formation et de la transmission des savoir-faire, doté d’une enveloppe d’un million et demi d’euros. Ce fonds lui permettra de mener à bien des actions d’insertion sociale et professionnelle en direction de publics en difficulté, et de renforcer son action en faveur de la transmission des savoir-faire traditionnels et de la formation des jeunes aux métiers du patrimoine. 

Les deux premières conventions ont été signées le jeudi 28 avril 2011 avec des associations du Bas-Rhin qui encadrent des chantiers d’insertion.

 

 Chantier de jeunes au château de Laxion (Dordogne) : montage d’un échaffaudage par les élèves du lycée professionnel Chardeuil à Coulaures. (© DR)

Frédéric Néraud, directeur général de la Fondation du Patrimoine, nous en dévoile tous les aspects.

VMF : Comment est née l’idée de créer ce nouveau fonds ?
Frédéric Néraud : Depuis sa création en 1996, la Fondation du Patrimoine entend inscrire son action en faveur du patrimoine au service du développement local durable, en soutenant la création d’emplois. Sa ligne d’action s’articule autour d’une volonté forte d’agir en faveur de projets présentant un intérêt patrimonial et social.
Consciente que le patrimoine constitue un excellent support pour mener à bien des actions d’insertion sociale et professionnelle en direction de publics en difficulté, la Fondation a décidé de consacrer une partie de son budget d’intervention 2011 à des actions participant à la lutte contre l’exclusion. Elle souhaite également renforcer son action en faveur de la transmission des savoir-faire traditionnels et de la formation des jeunes aux métiers du patrimoine.

VMF : Quels types d’action souhaite soutenir la Fondation du Patrimoine grâce à ce fonds ?
Fr. N. : Concrètement, la Fondation peut soutenir des projets de sauvegarde et/ou de valorisation du patrimoine réalisés dans le cadre de chantier d’insertion de publics en difficulté (jeunes chômeurs, chômeurs de longue durée, personnes sous main de justice…). Mais elle aidera également des actions de formation et de sensibilisation des jeunes aux métiers du patrimoine menées par le biais de chantiers écoles, d’ateliers du patrimoine organisés par des établissements scolaires etc. Les subventions attribuées seront plafonnées à 30 000 € maximum par projet.

VMF : Quels sont les critères d’éligibilité de ce nouveau dispositif ?
Fr. N. : La Fondation du Patrimoine a toujours cherché, depuis sa création, à mobiliser et fédérer toutes les énergies (particuliers, entreprises, associations, collectivités publiques) désirant s’investir dans la défense et la valorisation du patrimoine. Dans le cadre de ce fonds d’insertion et de formation, l’ensemble des maîtres d’ouvrage suivants peuvent y prétendre : collectivités territoriales, associations, entreprises d’insertion, établissements publics locaux d’enseignement et centres de formation. Ces actions pourront concerner tout type de patrimoine bâti, mobilier ou paysager. La priorité sera donnée aux projets relatifs au patrimoine non protégé, sans exclure pour autant les édifices classés et inscrits.


Constituer un dossier de subvention pour ce fonds :

Si vous souhaitez postuler à ce fonds de formation et d’insertion, il vous suffit de faire une demande auprès de la délégation régionale de la Fondation du Patrimoine concernée (voir liste sur internet), qui vous enverra le formulaire à compléter et vos suivra dans votre démarche.
La première commission d’attribution de ce fonds s’est réunie le 30 mars 2011. Les prochines sessions auront lieu tous les trois mois tout au long de l’année.

Site Internet de la Fondation du Patrimoine : www.fondation-patrimoine.org

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *