Frédéric Mitterrand à Haïti

 Lors de sa visite officielle en Haïti, Frédéric Mitterrand a signé un accord de coopération avec son homologue haïtienne afin d’aider à la réhabilitation du patrimoine de l’île dévastée.

 Six mois après le séisme, le ministre de la Culture et de la Communication s’est rendu en visite diplomatique à Port-au-Prince. Sur place, il a pu constater l’étendue saisissante des destructions. Dans ce contexte, Frédéric Mitterrand a tenu à souligner l’importance de culture dans l’identité et la reconstruction d’une nation : « La culture n’est peut-être pas un bien d’urgence, mais elle n’est pas un luxe, c’est l’âme d’un peuple.« 

Il a ainsi signé un accord de coopération avec son homologue haïtienne dans le domaine de la culture. L’une des motivations profondes de l’aide de la France demeure en effet le maintien de la francophonie et de ses expressions.

Toutefois, les restrictions budgétaires, notamment en matière d’interventions extérieures, ne permettront pas à la France d’aider à reconstruire l’ancien quartier colonial de Jacmel, dont les maisons du XIXe abritaient les marchands d’épices et les riches planteurs de café français.

En revanche, elle s’est engagée à restaurer Le Serment des ancêtres, oeuvre du peintre Guillaume Guillon-Lethière (1760-1832), qui orne le Palais présidentiel et représente un élément symbolique fort de la liberté du peuple haïtien. La France participera également à la réhabilitation d’un complexe de cinéma-théâtre, le Triomphe, afin d’en faire un grand centre culturel. Enfin, elle devrait aider à la numérisation de 25 000 ouvrages, lettres et cartes provenant des archives haïtiennes.

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *