Plusieurs projets d’éoliennes stoppés dans la Baie du Mont-Saint-Michel

Le permis de construire d’un champ d’éoliennes à Baguer-Pican (3 machines) et La Boussac (3 machines) a été refusé par la préfecture d’Ille-et-Vilaine dans le souci de préserver « un paysage emblématique de très grand intérêt répertorié au patrimoine mondial de l’Unesco ». Ce parc éolien aurait été visible depuis de nombreux monuments histoiques, dont le Mont-Saint-Michel, le Mont-Dol, les moulins de Cherrueix et le manoir de la Belle Noë.

Cette demande d’implantation avait pourtant reçu l’avis favorable du service Redevance d’archéologie préventive, de l’EDF distribution Rennes, de l’aviation civile, des affaires sanitaires et sociales du ministère de la défense, de celui de l’agriculture et de la forêt, et du commissaire enquêteur.

C’est une grande victoire pour les associations qui s’étaitent mobilisées lors de la grande marche du 26 septembre 2009, pour que soit préservée la baie du Mont-Saint-Michel.

Manifestation du 26 septembre 2009 (© Isabelle Pabion)

Un permis de construire a également été refusé pour le projet de Saint-Ouen-La-Rouërie (5 machines). Les services de l’équipement avaient déposés en préfecture plusieurs demandes d’implantation à moins de 30 km du Mont. Seul le projet de trois éoliennes à Argouges dans la Manche (19 km du Mont) a été accepté par le préfet. Un recours a été déposé par la FED (Fédération Environnement Durable) auprès de la Cour d’appel de Nantes.

Liste des actualités



Une réflexion au sujet de « Plusieurs projets d’éoliennes stoppés dans la Baie du Mont-Saint-Michel »

  1. Le , dupuis a dit :

    Les commissaires enquêteurs sont désignés en fonction des projets sans réel souci de leur indépendance vis-à-vis des autorités. L’hypocrisie est la aussi de rigueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *