Éolien terrestre : NON au mitage massif des territoires et des paysages de France

A la suite de l’annonce des conclusions du groupe de travail sur l’éolien, neuf associations signataires font connaitre leur vive opposition aux mesures annoncées jeudi 18 janvier 2018 par Monsieur Sébastien Lecornu, Secrétaire D’ÉTAT à la Transition écologique et solidaire.

  • La soi-disant consultation évoquée par le ministre a soigneusement tenu à l’écart les riverains d’éoliennes et les associations qui les représentent et ont pour objet la défense du Patrimoine et des paysages ;
  • Ces mesures ne prennent aucunement en compte l’impact de la proximité des habitations face à des engins de plus en plus haut (200 mètres) ;
  • Elles ignorent tout autant la protection des paysages et l’environnement du patrimoine, classé par l’Etat, qui n’est même pas mentionné par les propositions ;
  • Il s’agit par une démarche à caractère financier (sur le dos des consommateurs) de faciliter à tout prix une industrialisation massive des espaces naturels et agricoles, au mépris de ce que devrait être une démarche écologique respectueuse ;
  • Pour tenter de museler l’opposition des citoyens, le choix est fait de mettre en place des procédures dérogatoires au droit commun français.
Un véritable équilibre doit être trouvé entre la politique de protection du patrimoine et celle de l’environnement. Toutes deux contribuent à l’activité économique.
Les associations signataires restent disposées à une véritable concertation qui doit enfin avoir lieu entre le gouvernement et les parties prenantes.

 

Voir le communiqué de presse.

Liste des actualités



Une réflexion au sujet de « Éolien terrestre : NON au mitage massif des territoires et des paysages de France »

  1. Le , hedwige de limé a dit :

    Oui, j’ai été scandalisée par l’article sur les conclusions des groupe de travail de l’éolien de Monsieur Lecornu dans le Figaro : il s’agit d’un vrai « passage en force » au mépris des riverains avec la ferme volonté de doubler le parc éolien !
    Il faut tout faire pour éviter cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *