Démolitions stoppées aux serres d’Auteuil !

Les associations de protection du patrimoine et de l’environnement dénoncent le comportement inqualifiable de la FFT et de la Mairie de Paris.

 

Paris Nature Environnement (fédération départementale de FNE), SOS Paris, Sites & Monuments (SPPEF) et les VMF (Vieilles Maisons Françaises) ont appris hier soir que le juge du tribunal de grande instance de Paris s’est opposé au Conseil d’Etat, en demandant la suspension des travaux de destruction du jardin des Serres d’Auteuil (entrepris mardi par la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris).

 

Cette suspension fait suite aux demandes des héritiers de Jean-Camille Formigé, architecte de ce jardin et à une première suspension des travaux de 3 mois, qui avait eu lieu en décembre 2015.

Les associations de protection du patrimoine et de l’environnement :

  • Remercient les héritiers Formigé pour leur implication dans la défense de ce jardin botanique doublement protégé.
  • Condamnent fermement les destructions qui ont eu lieu pendant ces dernières quarante-huit heures.
  • Dénoncent le « comportement agressif » de la FFT et de la Mairie de Paris qui, le lendemain même de la décision du Conseil d’Etat sur le référé, détruisent des serres, abattent des arbres rares, sans même attendre les décisions au fond des juges civils et administratifs, espérant ainsi les mettre devant le fait accompli.

Comment présenter une candidature écologique de Paris aux Jeux Olympiques de 2024 alors même que la Ville de Paris et la FFT bafouent l’environnement aux serres d’Auteuil, maltraitent les associations et pratiquent  une politique « coup de poing » de destruction excluant tout dialogue ?

Ce vandalisme et ce mépris du droit abiment l’image du tennis français et de Paris.

 

 

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *