Découvrez le lauréat 2017 du prix « Métiers d’art et patrimoine bâti » !

Jeudi 2 novembre 2017, lors du Salon International du Patrimoine Culturel, le prix VMF-AAF « Métiers d’art et patrimoine bâti » a été remis à Monsieur André MONTROBERT, serrurier d’art.

Organisé conjointement par les VMF et Ateliers d’Art de France, ce prix a pour but d’encourager la pérennité, l’accession ou le développement des métiers d’art au service du patrimoine bâti.

Le Lauréat 2017

Le Prix 2017 a été attribué à Monsieur André MONTROBERT, serrurier d’art et ferronnier forgeron dans le Puy de Dôme. Reconnu par la D.R.A.C. et les Monuments Historiques, il est spécialiste des serrures du XIIe au XVIIe siècle. Son projet repose sur une formation en gravure et l’achat de matériel de gravure afin d’acquérir des compétences supplémentaires. André MONTROBERT reçoit une dotation de 10 000 euros pour réaliser son projet. Visitez son site internet ici : ferronnerie d’art à Clermont-Ferrand.

Le diplôme d’honneur

Un prix d’honneur a également été décerné à Hubert de LACOTTE, Tuilerie de Bridoré (tuilerie artisanale de restauration en Touraine), pour la fabrication de tuiles artisanales et sur mesure.

 

Le Jury 2017

o Richard BOYER, Vice-Président du GMH Île-de-France (Groupement des entreprises des Monuments Historiques)
o Louis GENESTE, représentant du Conservatoire de la Chanterie et Président de la Fondation Jarrier-Geneste
o Bernard LECHEVALIER, Directeur de la publication des Editions des Halles (magazine ATRIUM)
o Aude TAHON, Présidente des AAF (Ateliers d’Art de France)
o Philippe TOUSSAINT, Président des VMF (Vieilles Maisons Françaises)
o Anne RJASANOWSKI, chargée du développement à la direction des Affaires économiques de l’APCMA (Assemblée Permanente des Chambres de Métiers de l’Artisanat)

Le prix AAF / VMF « Métiers d’art et patrimoine bâti » récompense chaque année une personne, une entreprise ou un organisme porteur d’un projet ou ayant une action en cours en lien avec la transmission (reprise d’entreprise, transfert de savoir-faire, embauche d’un apprenti, reconversion professionnelle…) ou la valorisation (pérennité d’un savoir-faire, mise en place d’une innovation, utilisation d’une technique ancestrale…).

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *