PATRICK LIÉBUS, NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA CAPEB

Patrick Liébus (© DR)

Le 18 février, Patrick Liébus, maître artisan couvreur à la tête d’une entreprise de sept salariés à Saint-Denis-lès-Bourg (Ain) a été élu le 18 février président de la CAPEB, (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), organisation dont il était le 1er vice-président depuis 2001. Il succède à 55 ans à Jean Lardin qui préside désormais l’UPA (Union Professionnelle Artisanale) depuis le 21 janvier dernier. Patrick Liébus ajoute ainsi une nouvelle responsabilité à son actif, lui qui est par ailleurs trésorier national de l’Unedic et président du conseil d’administration de l’Urssaf de l’Ain.

Deux chantiers devraient être mis en œuvre au cours de son mandat : la formation, étape essentielle pour préparer les professionnels à relever des défis comme la rénovation thermique des bâtiments ou l’accessibilité au handicap, et la valorisation des conjoints d’artisan, dont le rôle est essentiel au bon fonctionnement des entreprises. Mais Patrick Liébus, fort de sa propre expérience, affiche une autre ambition : « Tourner l’artisanat du bâtiment vers ses nouveaux marchés. »

Patrick Liébus  sait de quoi il parle : petit fils d’artisan menuisier ébéniste, titulaire de deux CAP (couvreur zingueur et couvreur ardoisier) et d’un titre de Maitre-Artisan couvreur, il a créé en 1981 son entreprise individuelle de couverture/zinguerie/charpente installée dans l’Ain. Dans son entreprise, sept apprentis ont été formés, dont quatre ont créé ensuite leur propre entreprise. Patrick Liébus intervient sur les marchés privés et le patrimoine en raison de sa spécialité d’ardoisier. Depuis dix ans, il s’est attaqué aux marchés du développement durable (solaire, isolation).

Alors que 2010 se présente comme une année difficle pour les PME, le nouveau président se veut rassurant : « L’artisanat du bâtiment a toujours connu des hauts et des bas […]. J’invite les artisans à ne pas baisser les bras et je les encourage à se tourner vers leur organisation professionnelle qui est là pour les accompagner et les aider à se positionner sur les nouveaux marchés qui s’ouvrent ».  L’enjeu de la reconversion des métiers est un vaste défi que le nouveau président devra mener à bien.

Patrick Liébus fait de la consolidation du réseau des Capeb départementales et régionales une priorité absolue. « Il faut le renforcer, le faire vivre, le dynamiser et faire en sorte que, partout, les artisans trouvent une réponse à leurs attentes. Il faut donner envie aux artisans d’adhérer ! », indique Patrick Liébus, qui se dit prêt, pour cela, à « prendre son bâton de pèlerin ».

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *