Budget Culture 2012

Budget 2012 du ministère de la Culture :
un effort en faveur du patrimoine confirmé

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a présenté le 28 septembre le projet de budget de son ministère.  Le soutien de l’État au patrimoine est renouvelé, à hauteur de 871 millions d’euros. Les moyens alloués aux monuments historiques seront maintenus à 376 millions d’euros, comme l’année passée. Cela répond à l’engagement pris par Nicolas Sarkozy de pérenniser l’effort pour le patrimoine sur les cinq budgets de 2010 à 2014. Le Ministre a confirmé cet engagement fort de la France : « En ces temps de crise économique et financière, le budget du ministère n’a pas servi de variable d’ajustement. Contrairement à ceux de la Grande-Bretagne, de la Grèce ou des Pays-Bas, il sera même en augmentation l’année prochaine. »

L’enveloppe globale pour le patrimoine architectural atteint donc presque les 400 millions d’euros, crédits annuels requis, selon les VMF et les autres associations de défense du patrimoine, pour pouvoir mener une vraie politique d’entretien et de restauration des monuments et des sites. 

 Au vu des crédits affectés au patrimoine, quatre grands axes semblent favorisés :

  •  Les crédits destinés à l’entretien des monuments, qui consiste à garantir l’intégrité des bâtiments et des biens mobiliers et diminuer les risques de sinistres, sont reconduits à leur niveau de 2010, à hauteur de 56 millions d’euros. Le Ministre souhaite poursuivre cet effort afin de mener une politique préventive efficace.
  • L’accent est particulièrement mis sur les monuments en région : ainsi 67% des crédits destinés au lancement de nouveaux chantiers de restauration seront affectés à des projets en Province, au lieu de 67% en 2011. C’est un signal en faveur d’un rééquilibrage des crédits entre Paris et les régions.
  • Frédéric Mitterrand a souhaité renouveler le soutien de l’État aux entreprises de restauration des monuments historiques. Cela se traduit par une hausse des crédits en faveur des monuments n’appartenant pas à l’État : seuls 44% des crédits de restauration des monuments seront destinés aux monuments nationaux, contre 47% en 2011.
  • Le ministère poursuit par ailleurs sa politique de grands travaux de restauration :  chantier du Quadrilatère Richelieu, pour remettre en état le site historique de la BnF ; poursuite de la restauration du domaine de Versailles ; restauration du fort Saint-Jean à Marseille, en prévision de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la Culture. Enfin un effort particulier est prévu pour mener la restauration des hôtels de  Rohan et Soubise (Archives Nationales) dans le cadre du projet de la Maison de l’Histoire de France.

Fort Saint Jean, Marseille (@Bernard Galéron/VMF)

 Enfin, en matière d’architecture, le ministère a choisi de valoriser la mise en oeuvre effective du dispositif des Aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP), qui remplacent désormais les ZPPAUP. 3,3 millions d’euros sont prévus en 2012 pour le financement de ces AVAP et la révision des ZPPAUP existantes. Par ailleurs, la Cité de l’architecture et du patrimoine voit sa dotation reconduite.

Le budget 2012 du Ministère de la Culture semble éviter les coupes claires opérées chez nos voisins européens au détriment du patrimoine et  confirmer le discours du ministre qui souhaite « mener une politique patrimoniale ambitieuse et inscrite dans la durée. »

>> Discours du Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, lors de la présentation du budget 2012

>> Document détaillé de présentation du budget 2012 du ministère de la Culture et de la Communication

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *