La beauté de nos régions menacée par l’éolien

La beauté de nos régions est aujourd’hui menacée par des projets éoliens anarchiques, faisant l’objet d’abondants contentieux, suscités notamment par l’absence de règles quant à leur proximité sur les riverains. Ce sujet est très préoccupant car il touche non seulement les hauts lieux du patrimoine historique sans réel souci de leur protection, mais également toutes les habitations voisines et les nombreux paysages faisant aussi partie des atouts touristiques de la France. La transition écologique peut et doit passer par d’autres voies que l’énergie éolienne terrestre, dont le bilan inconvénients/avantages n’est à ce jour pas satisfaisant. La filière annonce le triplement de son parc éolien, soit 24 000 machines !

L’association VMF est souvent alertée sur de nouveaux projets d’implantation d’éoliennes : c’est par exemple le cas dans le Doubs où la citadelle de Besançon, pourtant inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est menacée. François Roy de la Chaise et Laurent de Vregille, respectivement délégué et délégué-adjoint VMF du Doubs, ont mené une action locale percutante qui a permis d’alerter le Préfet. Il leur faut désormais un appui national pour protéger le site et c’est ce sur quoi nous travaillons à leurs côtés en interpellant le Ministère de la culture et l’UNESCO.

Nos littoraux de la Manche et de l’Atlantique ne sont pas épargnés comme à Dieppe-Le Tréport où un projet de parc éolien en mer est déjà très avancé. Parmi tant d’autres exemples, le combat ne fait que commencer. Il sera long, complexe et coûteux.          

Liste des actualités



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *